Formule 1

Mercedes admet que Red Bull a une ‘bien meilleure F1’… mais ’19 points, ce n’est rien’

Vowles revient sur la stratégie du départ

Recherche

Par Alexandre C.

11 novembre 2021 - 07:02
Mercedes admet que Red Bull a une (...)

Le dépassement du premier tour, au dernier Grand Prix à Mexico, par Max Verstappen sur les deux Mercedes, continue de faire parler.

Christian Horner a admis que le dépassement avait été « répété » plusieurs fois chez Red Bull. Dans le même temps, à chaud, Toto Wolff comme Lewis Hamilton ont pointé du doigt la faible défense de Valtteri Bottas qui a laissé la porte ouverte au Néerlandais, Lewis Hamilton dixit.

James Vowles, directeur de la stratégie chez Mercedes, estime désormais que Max Verstappen a joué une sorte de stratégie de pire, en profitant de la réputation de Valtteri Bottas d’être un pilote propre, pour pouvoir s’immiscer dans un trou de souris.

« Si vous avez vu les commentaires de Verstappen après coup, il est clair qu’il y est allé en essayant de deviner ce qui se passerait, et en espérant le meilleur ; et ça a marché pour lui. »

« Le bon départ de Verstappen signifiait qu’il était à côté de Valtteri très, très rapidement. Le résultat est qu’ils se sont retrouvés trois de front incroyablement rapidement et tôt dans la descente du virage 1. »

« Alors, c’était juste une question de freinage. Valtteri n’était pas sur la trajectoire optimale, Lewis non plus. L’adhérence sur le côté droit du circuit est légèrement moins bonne que là où Verstappen était, sur la ligne de course. Même ainsi, les différences de freinage auraient dû être de quelques mètres, pas peut-être la différence que vous avez vue en fin de compte, les pilotes ont freiné là où ils pensaient pouvoir le faire. »

Vowles révèle aussi le plan que Valtteri Bottas était censé suivre : donner l’aspiration à son chef de file.

« La stratégie et l’approche du virage 1 étaient assez simples ici Pour Valtteri, s’il avait un bon départ, laisserait Lewis l’aspirer derrière lui pour s’assurer qu’il couvrait la menace de Verstappen. » Ce fut le contraire…

Quid du championnat ?

Désormais la situation se complique pour Lewis Hamilton et Mercedes : Red Bull est revenue à égalité au classement des constructeurs et Max Verstappen compte 19 points d’avance au championnat pilotes. Mais James Vowles garde espoir : un abandon malheureux chez Red Bull pourrait remettre la balle au centre...

« Un abandon chez nous ou chez Red Bull pourrait tout changer. Nous avons quatre courses à faire, 19 points en notre faveur chez les pilotes et un point chez les constructeurs. Ce n’est rien. »

« Cela vous montre simplement que chaque équipe est sur le fil du rasoir et que vous devez tout mettre en œuvre pour obtenir le résultat dont vous avez besoin, et il y a beaucoup d’opportunités. Le résultat de tout cela est que les points positifs que nous pouvons en tirer sont qu’au cours des dernières courses, même sur des pistes qui ne nous conviennent peut-être pas autant, nous pouvons être là ou à peu près. »

« Nous sommes dans cette lutte jusqu’à la fin et je suis sûr que nous le serons jusqu’à Abu Dhabi jusqu’au drapeau à damier. »

« Nous avons une équipe soudée, une équipe qui est là pour atteindre un seul objectif qui est de gagner les deux championnats et pour moi c’est un point positif. »

Selon Vowles toutefois, il est clair que Red Bull a une "bien meilleure voiture" que la Mercedes désormais. Si Lewis Hamilton était ressorti en tête, la victoire aurait été ainsi improbable...

« Ça aurait été terriblement difficile. Ils auraient pu arrêter une voiture plus tôt, une voiture plus tard et finalement, nous aurions choisi un compromis avec ces deux voitures.

« Où nous avons fini, avec Lewis, soit la deuxième place… c’était vraiment correct vu la performance que nous avions malheureusement après le départ, et je suis heureux que nous l’ayons conservé ce résultat. C’était une stratégie défensive que nous avons utilisée toute la course. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less