Formule 1

‘Mercedes a une voiture légèrement meilleure’, reconnaît Binotto

Mais le constat n’est pas aussi négatif que le suggère le classement

Recherche

Par A. Combralier

29 avril 2019 - 15:14
‘Mercedes a une voiture légèrement (...)

Après les essais de Barcelone, Ferrari était devenue la favorite des parieurs, tandis que Mercedes reconnaissait un retard allant jusqu’à cinq dixièmes, selon Lewis Hamilton. Évidemment, après quatre doublés en quatre courses pour les Flèches d’Argent, les espoirs des tifosi ont été rudement démentis.

Mercedes et Toto Wolff continuent cependant d’affirmer que Mercedes n’a qu’un léger avantage relatif sur la Scuderia. Mattia Binotto tiendrait-il un même discours, finalement optimiste, pour les siens ?

« Quatre courses dans la saison, aucune victoire pour Ferrari, quatre pour Mercedes, aucun doute, ils sont très solides » peste le directeur de la Scuderia. « Certainement, ils ont légèrement une meilleure voiture. »

Mattia Binotto semble ainsi rejoindre le constat dressé par Toto Wolff.

« L’écart n’est pas aussi grand qu’au classement des constructeurs [74 points], les résultats ne reflètent pas le véritable potentiel des voitures. Durant la course à Bakou, nous n’étions pas aussi rapides qu’eux, mais nous n’avons pas fini 20 secondes derrière. Si vous regardez les écarts moyens au chrono, quelque part, ils étaient importants, mais toujours faibles. Et il faut donc travailler pour réduire cet écart dans un futur proche. »

Mattia Binotto rejoint encore Toto Wolff quand il estime que les performances peuvent varier grandement d’une course à l’autre, et d’un jour à l’autre : ainsi, en qualifications à Bakou, Ferrari aurait pu éventuellement damer le pion à Mercedes, si Sebastian Vettel avait bénéficié de l’aspiration.

« Les autres sont très solides et nous faisons face à une compétition très relevée. Nous avions une bonne voiture pour les qualifications. Nous aurions pu être potentiellement en pole. Si vous avez une voiture assez rapide pour le faire, vous avez donc une bonne voiture. »

« Les courses, c’est une autre affaire. Si vous partez derrière, c’est une assez grande différence au moment de gérer votre rythme, vos pneus. Quand vous avez l’air libre devant vous, c’est beaucoup plus facile, donc notre rythme à Bakou a été aussi affecté par notre position de départ. »

Ferrari était extrêmement compétitive à Barcelone en essais hivernaux ; mais les performances de mai ne seront pas celles de mars, d’autant plus que Mercedes amènera aussi beaucoup d’évolutions.

« Mercedes est bien sûr très forte pour le moment » conclut Mattia Binotto. « Je suis assez sûr qu’ils seront aussi très forts à Barcelone. Mais le plus important, c’est de se concentrer sur nous-mêmes. Nous devons étudier les faiblesses de notre voiture et les corriger. »

« Les évolutions de Bakou ont fonctionné comme attendu. C’était les toutes premières. Quelques évolutions sont encore attendues pour les prochaines courses, nous n’allons pas nous arrêter là. »

« A Barcelone je suis assez sûr que beaucoup d’équipes amèneront des évolutions aérodynamiques, donc la hiérarchie sera de nouveau différente. Nous espérons certainement pouvoir faire un meilleur travail dans le futur. »

Ferrari

expand_less