Formule 1

Mercedes a refusé que Hamilton abandonne en fin de course

Le pilote était résigné mais l’équipe a eu raison

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juillet 2019 - 10:23
Mercedes a refusé que Hamilton (...)

La fin de course de Lewis Hamilton a été très difficile en Allemagne. Après un premier accident, près d’une minute perdue aux stands et une pénalité, il était loin dans le classement quand il a commencé à se plaindre de sa Mercedes.

"Je n’ai pas de rythme, quelque chose ne va pas avec la voiture" a lancé le Britannique.

Son ingénieur, Peter Bonnington, lui a répondu : "Tu étais en violet (meilleur temps absolu, ndr) dans le secteur 3 du dernier tour."

Deux tours plus tard, Hamilton a fait un tête-à-queue et devait rentrer au stand, ce qui a donné une idée à Bonnington : "Dis nous si tu as besoin d’un ajustement de l’aileron."

Mais le pilote ne semblait plus vouloir continuer et a demandé de rentrer pour abandonner, ce qui a été fermement refusé par le muret des stands : "Négatif, Lewis, il y a toujours des opportunités."

Et Mercedes a bien fait : Hamilton a fini par récolter deux points grâce aux pénalités données après course aux deux Alfa Romeo.

Face à un Hamilton résigné, son directeur Toto Wolff l’a excusé : "Lewis n’a pas été en forme tout le week-end, mais je pense qu’il a fait tout ce qu’il pouvait. Beaucoup d’entre nous n’auraient même pas voulu être dans la voiture, mais il l’a fait."

Le pilote va désormais se reposer avant les premiers essais libres de la Hongrie, qui se tiendront vendredi : "Comme je l’ai dit, j’ai annulé tous mes rendez-vous et je vais me reposer quelques jours à la maison. Ne pas avoir à s’asseoir dans la voiture est ce qui aide le plus. Je ne me sens pas très bien, mais j’espère que dans quelques jours ce sera de l’histoire ancienne."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less