Formule 1

Mercedes a eu ‘beaucoup d’idées’ pour faire évoluer sa F1 dès l’Autriche

Contrairement à Haas, la Mercedes va beaucoup évoluer

Recherche

Par A. Combralier

19 juin 2020 - 12:03
Mercedes a eu ‘beaucoup d’idées’ pour (...)

A l’inverse de Haas et à l’image de Ferrari, Mercedes compte bien faire évoluer sa voiture cette année. Malgré des mois de confinement, l’usine Mercedes a pu repartir et se remettre au travail, et la marge de progression sur la W11 semble bien importante.

Les premières évolutions sur la monoplace argentée pourraient ainsi arriver dès le premier Grand Prix, au Red Bull Ring, si l’on en croit James Allison, le directeur technique.

« Nous n’avons pas encore disputé de course, mais pas mal de temps s’est en fait écoulé depuis le lancement de la voiture. »

« La différence entre la voiture qui avait été lancée [aux essais de Barcelone] et celle qui aurait dû courir en Australie… tout était gelé autour de Noël. Il y a eu tout le mois de janvier, tout le mois de février, tout le mois de mars, tout cela pour rendre la voiture plus rapide dans la soufflerie et aussi dans les bureaux d’études. »

« Nous avons eu pas mal d’idées sur la façon de la rendre plus rapide, et beaucoup de ces idées étaient déjà en cours d’élaboration par le bureau d’études avant que nous soyons obligés de fermer il y a neuf semaines. »

« Notre défi est maintenant de faire en sorte que ce trimestre de développement puisse sortir des planches à dessin pour se concrétiser en évolutions sur la voiture, aussi rapidement que possible. »

« Nous espérons avoir une bonne partie des évolutions pour la première course en Autriche, et pour le reste de la saison nous apporterons bien sûr le plus de développement possible, aussi vite que nous pourrons l’intégrer à la voiture. »

L’équipe Mercedes est ainsi prête à repartir prêt au plancher. Mais le moral, la motivation, sortent-ils intacts de ces mois de confinement ? Pour James Allison, la situation a en tout cas été plus facile à gérer pour l’équipe que pour Lewis Hamilton ou Valtteri Bottas…

« Je m’attends mentalement à ce que ce soit plus dur pour les pilotes que pour l’équipe, cette période d’attente. »

« Pour les pilotes, tous les pics d’émotion sont amplifiés, les hauts sont plus hauts, les bas sont plus bas. Se préparer au début de saison, puis se faire priver de course comme ça à Melbourne, c’est difficile pour les pilotes. »

« Ce sera un signe de leur résilience et de leur compétitivité de les voir se remettre au travail avec toute la vigueur nécessaire, pour être sur le bon chemin dès le début. »

« Je ne doute pas que Lewis et Valtteri seront tous deux prêts à partir quand cela comptera en Autriche. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less