Formule 1

Mercedes a été ’un peu optimiste’ sur les radiateurs de la W10

Ils sont trop petits

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 juillet 2019 - 09:01
Mercedes a été ’un peu optimiste’ sur (...)

Mercedes a concédé sa première défaite en Autriche, après huit victoires de rang en autant de courses. L’équipe a souffert à cause de la chaleur et d’un mauvais refroidissement de son V6 turbo hybride, comme l’explique plus en détails l’ingénieur de l’équipe piste de Mercedes, Andrew Shovlin.

"Fondamentalement, la voiture n’a pas de radiateurs assez grands et c’est une chose sur laquelle nous étions un peu optimistes, le système de refroidissement" admet Shovlin.

"Il n’a pas délivré ce que nous espérions qu’il puisse faire. Cela a signifié que nous gardons ce problème de ne pas réussir à refroidir assez lors des courses chaudes, et nous devons prendre garde à maintenir le moteur assez froid pour ne pas l’endommager."

Des solutions existent, mais elles sont compliquées à mettre en place de manière efficace : "On peut augmenter le refroidissement en ouvrant les sorties de carrosserie et en Autriche, il faisait 35 degrés, donc ça nous a montré ce que nous pouvions faire au maximum en ouvrant la voiture, nous étions à la limite."

"Quand vous arrivez à ce point, vous êtes vraiment limité sur vos options. Vous pouvez commencer à utiliser le lift and coast, qui est l’action de lâcher l’accélérateur en arrivant en fin de ligne droite."

"Ensuite, les pilotes freinent un peu plus tard et il y a un court instant où la voiture flotte vers le virage, le moteur ne travaille plus, et vous perdez de la température comme ça. Mais comme vous l’avez vu, on a dû demander à nos pilotes d’augmenter ce processus jusqu’à 400 mètres par tour, et c’est pour ça que ça a compromis leur performance."

Shovlin assure que Mercedes essaie de trouver toutes les solutions pour parvenir à moins souffrir de la chaleur : "C’était un facteur limitant en Autriche."

"Nous travaillons sur des systèmes, nous travaillions déjà dessus avant l’Autriche, pour essayer d’améliorer ce problème, et nous devrions être en meilleure posture bientôt. Mais tout revient au design fondamental de la voiture, où l’on pousse pour un design très réduit, et cela apporte de la surchauffe. Trop en ce qui nous concerne."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less