Formule 1

Mercedes a enchaîné 174 tours mais a souffert de graining

De quoi mieux évaluer le nouveau package aérodynamique

Recherche

Par A. Combralier

27 février 2019 - 20:11
Mercedes a enchaîné 174 tours mais a (...)

Après les soucis de fiabilité de la veille (une perte de pression d’huile, qui a quasiment annihilé le roulage de Valtteri Bottas l’après-midi), Mercedes a rectifié le tir, et de belle manière, aujourd’hui à Barcelone.

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont effectué pas moins de 174 tours à eux deux. Sans le drapeau rouge causé par Sebastian Vettel, la barre des 200 aurait même pu être franchie…

L’équipe allemande a ainsi pu mieux appréhender les nombreuses évolutions aérodynamiques apportées pour cette deuxième semaine en Catalogne.

Valtteri Bottas a travaillé principalement sur les réglages optimaux de la W10.

« Ce fut une journée positive, nous avons fait 74 tours ce matin, nous nous sommes concentrés sur le travail sur les réglages et avons fait de bons progrès. Nous avons collecté beaucoup de données pour progresser encore au niveau des réglages, et je suis sûr que nous arriverons avec un programme optimal pour demain. Nous avons beaucoup appris aujourd’hui, et nous allons nous assurer d’apprendre de nouveau beaucoup de choses demain. »

Lewis Hamilton a eu un programme similaire à celui de son coéquipier, et s’est concentré également sur les simulations de course.

« Nous avons effectué beaucoup de tours aujourd’hui, ce qui est une bonne chose. Mais nous avons rencontré quelques pépins, donc il faut juste travailler dessus, pour essayer d’en comprendre les causes possibles – c’est exactement à cela que servent les essais. Tout le monde travaille sans relâche et je suis sûr que nous allons y arriver. Vous avez besoin de jours comme celui-ci pour mettre en lumière ce sur quoi nous devons travailler. »

James Allison, le directeur technique, précise que Mercedes a pu, grâce à ce travail sur les réglages, obtenir « quelques bons résultats » de la part de ses deux pilotes. Avec un hic au niveau des Pirelli…

« La simulation de course l’après-midi, même si elle était considérablement plus rapide que la dernière simulation de course que nous avons effectuée, a été gâchée par du graining à l’avant – et nous pensons, en regardant çà et là dans la pit lane, que le graining pourrait être un élément à prendre en compte cette année. »

« Il nous faut progresser sur la résistance au graining ces deux prochains jours, pour nous assurer de pouvoir bien le gérer avant le début de la saison. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less