Formule 1

Même après 2021, les écuries de pointe conserveront leur avantage selon McLaren

Elles ont pris trop d’avance aujourd’hui

Recherche

Par A. Combralier

15 septembre 2019 - 15:10
Même après 2021, les écuries de pointe (...)

Introduits à partir de 2021, les budgets plafonnés sont censés réduire l’écart, aujourd’hui conséquent, entre les écuries de pointe et le milieu de grille. Mais en 2020, les écuries pourront développer, sans limite de budget, leurs monoplaces pour l’année suivante.

Voici pourquoi le règlement 2021 risque donc, au moins dans un premier temps, de ne pas atteindre ses objectifs. Cette crainte a été ainsi relayée par Renault mais aussi, cette semaine, par Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1.

« Ces trois écuries, Ferrari, Mercedes, Red Bull, sont tout d’abord loin devant tout le monde, pas seulement en raison de leur budget, mais aussi parce qu’elles font un meilleur travail. Et elles feront toujours un meilleur travail en 2021. »

« C’est à nous de simplement travailler plus dur pour arriver au même niveau que ces écuries. »

« Mais bien sûr, si nous faisons le meilleur travail possible, étant donné les conditions qui sont celles d’aujourd’hui – la taille de notre équipe, notre budget – nous sommes limités dans ce que nous pouvons faire. Et ces équipes peuvent aussi, avec le savoir-faire et leurs ressources humaines aujourd’hui, commencer à travailler d’ores et déjà en prévision du règlement 2021. Cela prendra du temps pour effacer ce retard. »

Même si le règlement 2021 ne pourra être parfait, Seidl et McLaren soutiennent toujours son principe et son introduction. C’est au pire un moindre mal, au mieux un grand pas en avant vers une grille plus équitable…

« Nous soutenons pleinement la direction prise par la FIA et la F1 avec ce règlement. Pour nous, le plus important, c’est que le règlement financier soit bien mis en place, surtout les budgets plafonnés. »

« Nous aimons aussi ce que nous avons vu sur les plans technique et sportif. Cela permettra d’atteindre les objectifs qui ont été fixés il y a un an ou deux : favoriser les batailles rapprochées, les dépassements, ce qui améliore le spectacle. »

Les équipes, la FIA et la FOM se rencontreront jeudi prochain, normalement pour l’avant-dernière fois, afin de finaliser les discussions.

« Pour nous, il est important maintenant que ces deux réunions se déroulent comme prévu. Nous avons aussi eu une réunion du Groupe Stratégie, et j’espère que ce sera suffisant pour finaliser les derniers réglages des propositions qui seront faites, avant l’annonce finale prévue pour la fin du mois d’octobre. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less