Formule 1

Melbourne pourrait resurfacer et changer ’un peu’ son circuit

D’autres changements sont peu probables

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 mars 2019 - 10:47
Melbourne pourrait resurfacer et (...)

Andrew Westacott, responsable de l’organisation du Grand Prix d’Australie, a révélé que des changements pourraient être apportés au circuit de l’Albert Park, qui accueille le Grand Prix d’Australie depuis 1996.

"Il est probable que l’on doive refaire la surface" avoue le responsable du GP. "Nous allons regarder différents éléments du circuit et la F1 peut le faire d’un point de vue de simulation pour voir s’il y a des choses à faire pour améliorer le spectacle."

Une inspection aura lieu dans le cadre du Grand Prix ce week-end, à laquelle participeront notamment Ross Brawn et Mark Webber, et l’objectif pour Melbourne est d’apporter des évolutions mineures qui pourraient favoriser l’environnement des monoplaces de 2021, selon leurs besoins.

"Il est logique pour nous de saisir cette évolution et de voir si des changements peuvent être faits pour s’aligner sur ce que la F1 envisage" poursuit-il, précisant toutefois que tout changement sur le circuit serait mineur.

"La géométrie de notre circuit tourne autour d’un lac et de terrains de sports, ainsi que de bâtiments, et ainsi de suite. Si les changements sont validés, ce que nous saurons après le travail conjoint avec la Formule 1, seront mineurs par nature. Le circuit restera à peu près ce circuit, nous ne pourrons le modifier qu’un peu."

En attendant ces possibles changements, le Grand Prix d’Australie 2019 servira de premier test à la nouvelle réglementation aéro, destinée à favoriser les dépassements : "Il ne fait aucun doute que ce sera suivi de près."

"Il y a une réduction de l’efficience aéro quand une voiture en suit une autre, et il n’y a aucun doute sur le fait que les voitures de cette année ont été changées pour réduire cette réduction d’efficience. Nous verrons ce que ça apporte à la course."

Circuits

expand_less