Formule 1

Mekies rassure Schumacher et Ilott : EL1 ou pas, ils sont faits pour la F1

Ils rouleront de nouveau à Abu Dhabi

Recherche

Par Alexandre C.

17 octobre 2020 - 16:34
Mekies rassure Schumacher et Ilott (...)

Mick Schumacher et Callum Ilott, les deux fers de lance de l’académie Ferrari avec Robert Shwartzman, devaient initialement piloter en EL1, au Nürburgring, pour Alfa Romeo et Haas. Mais l’annulation de la séance, pour raisons météorologiques, les a privés d’un précieux de temps de roulage.

Cette situation frustrante n’est cependant pas désespérante et n’obère pas l’avenir des deux pilotes en F1 (Mick Schumacher en particulier est en pole position pour remplacer Antonio Giovinazzi chez Alfa Romeo)

Laurent Mekies, le directeur sportif de Ferrari, a ainsi voulu rassurer l’Allemand et le Britannique : ils sont faits pour la F1, qu’ils roulent ou pas en EL1.

« Nous pensons qu’ils sont faits du bois dont on fait les pilotes de F1, ces gars, et c’est pourquoi ils gagnent. Assez pour aller chez Ferrari un jour ? Cela dépend tout à fait de leur développement, de la même manière que nous pensons qu’ils se sont développés jusqu’ici à partir de leur talent brut et pur. »

« Nous voyons qu’ils ont fait un, deux, trois, dix pas qui les amènent à leur niveau actuel. Mais nous sommes également conscients qu’ils ont besoin de dix autres de ces étapes pour atteindre ce niveau [de Ferrari en F1]. »

« Mais c’est exactement ce que nous faisons : les soutenir et leur donner une chance de s’exprimer et de se développer. Et vous savez, un gars comme Charles [Leclerc] est maintenant certainement en F1, mais il fait encore des progrès. »

Mick Schumacher et Callum Ilott peuvent d’autant plus se rassurer : ils devront en effet toujours pouvoir rouler à Abu Dhabi, en toute fin de saison, en EL1 et même pour les essais de jeunes pilotes. Pourquoi pas avant ? Mekies s’en est expliqué : avec les nouveaux circuits au calendrier (Imola, Turquie, Portimao), perdre du temps de roulage en EL1 n’est pas concevable pour les équipes.

« Avec les nouveaux circuits… personne ne s’est rendu là-bas... Nous essayons d’être justes et raisonnables avec nos partenaires, et je ne pense pas qu’il soit [juste] de les faire rouler sur des circuits complètement nouveaux, où personne n’a de données. »

« Et parce qu’ils vont courir à Bahreïn, en F2, nous ne voulons pas les déranger alors qu’ils se battent pour le titre. Donc la seule chance est Abu Dhabi. »

« Nous allons discuter avec Alfa Romeo et Haas pour voir ce qui est possible. Il reste à voir si cela sera possible ou non, mais nous allons essayer de leur donner cette chance. Et après cela, il y aura les essais pour les jeunes pilotes. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less