Mekies : Le plus difficile est de se jauger face à la concurrence

Les F1 2022 jettent un flou sur la hiérarchie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 janvier 2022 - 15:05
Mekies : Le plus difficile est de (...)

Laurent Mekies, le directeur sportif de Ferrari, a souligné les difficultés à prédire la hiérarchie et les performances des F1 2022 face à la concurrence. L’ensemble des monoplaces seront nouvelles, et chacun ne sait pas ce que les autres ont accompli en termes de performance.

"On ne sait pas actuellement où nous sommes par rapport à la concurrence. C’est le moment le plus difficile pour en juger" a expliqué Mekies. "Pourquoi ? Parce que c’est totalement différent. Tout ce à quoi on était habitués ne fonctionne plus. La plus grande inconnue est de savoir où nous sommes par rapport à la concurrence."

Il explique comment Ferrari a procédé pour optimiser sa façon de travailler en interne, et comment de ce constat, la Scuderia a pu savoir si elle avait effectué un travail qui soit le meilleur possible.

"La meilleure façon d’y faire face est de bien regarder notre équipe et de se demander si les groupes travaillent bien ensemble, si nous sommes efficaces dans notre façon de faire, et si ça fonctionne bien."

"Si c’est le cas, alors nous devons supposer que c’est la meilleure voiture possible que nous pouvons faire avec nos compétences et notre expérience au sein de l’entreprise."

Mekies ne voit pas de problème à ce que les monoplaces 2022 soient moins rapides que leurs devancières, jugeant que le rythme des F1 moderne n’est plus à cela près, et qu’elles resteront très rapides.

"Les voitures sont si rapides maintenant. Même si nous nous stabilisons de quelques secondes, disons deux secondes de moins, cela change-t-il quelque chose pour qui que ce soit ? Probablement pas."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos