Formule 1

Mekies et Budkowski n’ont pas peur de qualifications sprint ennuyeuses

Ferrari et Alpine F1 soutiennent le format

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 mai 2021 - 15:40
Mekies et Budkowski n’ont pas peur (...)

Après l’annonce du test des qualifications sprint cette année, beaucoup se demandent si la prudence ne risque pas de ruiner le spectacle espéré lors de cette course courte. Pour Laurent Mekies, le directeur sportif de Ferrari, c’est l’occasion de tester ce format et de le perfectionner pour l’utiliser avec parcimonie en 2022.

"Nous sommes de grands partisans du nouveau format de qualification sprint" a déclaré Mekies. "Nous avons déjà fait pression en ce sens l’année dernière, si vous vous souvenez bien. D’une certaine manière, il a été retardé d’un an, mais nous sommes très heureux de pouvoir l’essayer cette année."

"Vous avez raison, il n’y a aucune garantie que nous ne trouvions pas de petites failles ici et là qui vont un peu à l’encontre de ce que nous essayons de faire, mais nous sommes tous pour un format plus excitant."

"S’il y a un moyen de rendre le format de qualification sprint encore plus excitant l’année prochaine, nous le soutiendrons. Donc oui, nous avons fait collectivement, avec toutes les équipes, avec la FIA, avec la F1, pas mal de simulations pour arriver à cet ensemble de règles."

"Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de failles ou d’éléments que nous voudrions modifier, mais nous sommes très heureux de pouvoir tenter ce format, voir ce qu’il donne, et l’améliorer pour l’année prochaine."

Marcin Budkowski, le directeur exécutif d’Alpine F1 Team, est lui aussi enthousiaste à l’idée de voir ce que proposera ce format : "J’ai une position similaire, vraiment, mais notre point de vue est d’essayer et de voir quels problèmes se posent."

"Je sais qu’il y a beaucoup de fans purs et durs qui pensent que le format ne devrait pas change, mais pourquoi ? C’est un bon format, nous avons toujours les qualifications comme maintenant, nous avons toujours la course et nous ajoutons juste quelque chose."

"Ce quelque chose est une course supplémentaire qui remplace une séance d’essais et je sais qu’il y a des inquiétudes sur le fait qu’une partie de la course pourrait être un peu ennuyeuse parce qu’il n’y a pas de changement de pneus ou de stratégie."

"Mais à chaque fois que vous mettez vingt pilotes de course dans ces voitures sur une piste, tout peut arriver et je ne pense pas que ce sera très différent des courses, Nous aurons des qualifications sprint passionnantes et d’autres plus ennuyeuses."

Mais Budkowski voit le bénéfice des fans sur place : "Les gens sur le circuit verront les qualifications le vendredi, ils verront une petite course le samedi et ils verront une vraie course le dimanche. Je pense que si j’étais un fan en tribune, cela semblerait excitant et proposer un bon rapport qualité-prix pour le billet de trois jours."

Ferrari

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less