Formule 1

McLaren veut être réaliste au cœur d’un peloton compétitif

"La première chose, c’est de ne pas repartir en arrière"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 février 2020 - 18:15
McLaren veut être réaliste au cœur (...)

Interrogé sur sa responsabilité dans les progrès de McLaren, lors du lancement de la nouvelle MCL35, le président Zak Brown s’est plutôt considéré comme une personne ayant été en charge de former une équipe, notamment menée par les directeurs sportifs et technique, Andreas Seidl et James Key, pour faire progresser McLaren.

"Mon rôle est de mettre les bonnes personnes au bon endroit et de leur donner les bonnes ressources" a déclaré Brown. "Je pense que depuis qu’on a commencé les changements, on a accompli cela."

"On a fait une bonne voiture l’an dernier et elle a bien progressé durant la deuxième partie de l’année. C’est grâce à tout le monde, mais surtout au leadership d’Andreas et James. Ce n’était pas une coïncidence que la voiture devienne plus rapide, c’est lorsqu’ils se sont impliqués."

"Andreas a amené beaucoup de clarté sur la manière dont il veut voir l’équipe de F1 être gérée. Cela a été bien reçu, c’est un bon environnement, et on ressent un très bon esprit d’équipe."

Néanmoins, l’Américain ne se laisse pas emporter dans des scénarios utopiques : "Je suis impatient mais ceci dit, l’écart avec les trois meilleures équipes est encore très important, à l’échelle de la F1."

"Et je pense qu’il faut que l’on soit réalistes quant à nos espoirs de réduire cet écart. La première chose dont nous avons besoin, c’est de ne pas repartir en arrière, et ce n’est pas simple car la compétition est intense dans le peloton."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less