Formule 1

McLaren soutient un calendrier à 22 courses pour 2020 mais...

... Seidl voit deux points à surveiller

Recherche

Par Olivier Ferret

9 août 2019 - 09:20
McLaren soutient un calendrier à 22 (...)

Organiser un 22e Grand Prix l’an prochain, ce n’était pas dans les plans de Liberty Media à l’origine mais l’Espagne a réussi à mobiliser des fonds pour sa course. Le gouvernement catalan, pour être exact, qui tient au circuit de Barcelone et aux retombées générées.

Carlos Sainz a accueilli avec joie le probable maintien de sa course, mais qu’en est-il de son équipe ? On sait que dans le paddock les organismes sont déjà éreintés par 21 courses en une saison.

"Chez McLaren, nous soutenons une 22e course pour l’année prochaine," lance le directeur de McLaren F1, Andreas Seidl, qui confirme que son équipe a aussi donné un accord de principe à la FOM.

"Il y a évidemment beaucoup de discussions ces derniers temps sur ce que cela va avoir comme impact sur les équipes : faut-il un moteur en plus, a priori non... Mais des pièces en plus, oui. Et quels sont les coûts pour une équipe indépendante ? Tout cela est encore en phase d’évaluation."

"Je crois qu’il faut regarder le problème dans sa globalité cependant, être prudent et ne pas accroitre encore plus le nombre de courses. Pour deux raisons," ajoute l’Allemand.

"La première, c’est que nous devons prendre soin de notre personnel et être certain que nous ne leur en demandons pas trop. Si on dit oui maintenant à une 22e course, pourquoi pas une 23e... Si on va sur cette route, il faut des changements dans nos organisations. Pour toutes les équipes."

"La deuxième raison, c’est évidemment l’aspect commercial. Il est important selon moi que la F1 reste un produit exclusif. Cela ne pourra pas être le cas si on ne cesse d’ajouter des courses au calendrier les unes après les autres."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less