McLaren souhaite que la F1 embrasse maintenant la Chine et l’Asie

"Deux courses en Chine et une autre en Asie dans les 5 prochaines années"

Recherche

Par Olivier Ferret

27 juillet 2022 - 12:30
McLaren souhaite que la F1 embrasse (...)

Le PDG de McLaren Racing, Zak Brown, a déclaré qu’il espère que la Formule 1 aura "au moins deux courses en Chine et une autre en Asie au cours des cinq prochaines années".

L’homme d’affaires américain estime que "la Chine est un énorme marché inexploité pour notre sport".

"Je pense que le scénario de rêve serait d’avoir au moins deux courses en Chine et une autre en Asie dans les cinq prochaines années," affirme Brown à Xinhua.

"J’aimerais aussi avoir une plus grande présence annuelle, une programmation tout autour, avec des évènements et des choses de cette nature. Je pense que c’est là, en Asie, que le sport doit maintenant se concentrer au cours des cinq prochaines années."

Organisé pour la première fois en 2004, le Grand Prix de Chine à Shanghai est absent du calendrier de la F1 depuis 2019 en raison du Covid-19.

En novembre, cependant, la Formule 1 a annoncé qu’elle avait prolongé son contrat avec le Grand Prix à Shanghai jusqu’en 2025, bien que la course ne figure pas non plus cette année au calendrier.

Stefano Domenicali, PDG de la Formule 1, avait déclaré que "bien que nous soyons tous déçus de ne pas avoir pu inclure la Chine au calendrier 2022 en raison des conditions de pandémie en cours, la Chine sera rétablie dans le calendrier dès que les conditions le permettront et nous avons hâte de retrouver leurs fans dès que possible."

Zak Brown l’admet, après cette pause, "nous devrons en quelque sorte relancer tout ce qui a été fait avec la Chine, malheureusement. Nous n’y sommes pas allés depuis quelques années. Nous n’y retournerons pas cette année, ce qui est vraiment décevant. C’est compréhensible mais toujours décevant."

"J’ai l’impression que nous devons maintenant faire en Chine ce que nous avons fait en Amérique. Nous construisons vraiment une grande dynamique en Asie. Nous avons eu de grandes courses en Chine, à Singapour et en Australie, et le Vietnam était en ligne de mire. Et le Covid a frappé et nous ne sommes pas allés en Asie depuis. Au moins nous allons retourner à Singapour et au Japon cette année."

"L’Asie et plus particulièrement la Chine sont maintenant les marchés sur lesquels la Formule 1 et nous-mêmes devons nous concentrer, car l’Amérique est dans une position idéale. Si je regarde la Formule 1 géographiquement, la Chine est la région dont nous avons besoin pour redémarrer ce que nous avons et ensuite construire dessus. Si vous pouvez avoir trois courses en Amérique, vous pouvez certainement avoir trois courses en Chine."

Brown a également souligné que la Chine, en tant que deuxième économie mondiale, sera un futur moteur de croissance majeur pour la F1.

"C’est un marché automobile tellement important pour nous. C’est un marché énorme pour la majorité de nos partenaires commerciaux. Il y a une énorme base de fans que je pense que nous commencions tout juste à en effleurer la surface."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos