Formule 1

McLaren : Seidl veut supprimer la règle des pneus sous drapeau rouge

Une "mauvaise" règle qui coûte cher à McLaren

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 décembre 2021 - 15:53
McLaren : Seidl veut supprimer la (...)

Lando Norris s’est agacé après le Grand Prix d’Arabie saoudite d’avoir vu sa course ruinée par l’intervention du drapeau rouge, après qu’il s’est arrêté au stand. Le Britannique est reparti en fond de peloton, une mésaventure qu’il avait déjà connue à Monza et au Mugello l’an dernier.

Son directeur, Andreas Seidl, explique que l’injustice à laquelle a été confronté son pilote est frustrante, tant pour l’équipe que pour Norris lui-même. L’Allemand aimerait que cette règle change à l’avenir.

"Je pense qu’avec ce qui s’est passé ces deux dernières années, il est clair que ce n’est pas juste d’un point de vue sportif et nous allons certainement regarder comment le changer, juste d’un point de vue sportif" explique Seidl.

"Parce que si vous provoquez par exemple les drapeaux rouges, et qu’ensuite vous êtes autorisé à réparer votre voiture et que vous êtes en meilleure position qu’avant, vous pouvez en plus changer de pneus, et c’est quelque chose qui n’a pas de sens du point de vue sportif."

"Ça n’a plus d’importance maintenant, parfois vous en profitez, parfois non. Mais je pense que globalement c’est une mauvaise chose du point de vue sportif, et c’est pourquoi je pense que nous devrions nous asseoir à nouveau tous ensemble et militer pour un changement."

Cependant, Seidl ne critique pas les décisions de la direction de course, que ce soit avec les drapeaux rouges ou la voiture de sécurité. Selon lui, il est impératif de toujours jouer la sécurité dans ce genre de cas.

"Évidemment, je n’ai pas aimé le premier drapeau rouge après que Lando s’est arrêté et a changé ses pneus. Mais il est difficile de juger pour moi si c’était nécessaire ou non, car je ne sais pas exactement dans quel état était la barrière."

"Pour le deuxième drapeau rouge plus tard, il y avait beaucoup de débris. Pour les voitures de sécurité virtuelles, à chaque fois qu’il y a des débris sur la piste, il faut jouer la sécurité parce que ce sont des pièces métalliques qui traînent."

"Si vous conduisez sur ces pièces métalliques ou qu’elles sont projetées en l’air et frappent un spectateur ou un pilote, c’est dangereux et vous ne pouvez pas prendre ce risque. Donc, de ce point de vue, je pense que ce qui s’est passé était tout à fait correct."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less