McLaren : Seidl ne pense pas encore à remplacer Ricciardo

L’équipe et le pilote ont "un engagement mutuel"

Recherche

Par Olivier Ferret

29 mai 2022 - 07:21
McLaren : Seidl ne pense pas encore (...)

Zak Brown, le PDG de McLaren, a clairement et publiquement mis la pression sur Daniel Ricciardo, les deux hommes admettant à demi-mot que le contrat pourrait être cassé à la fin de la saison si les performances de l’Australien ne reviennent pas d’ici l’été dans les clauses prévues.

L’Américain a laissé le soin à Andreas Seidl, son directeur d’équipe de gérer la situation, c’est-à-dire aider avant tout Ricciardo à revenir dans le rythme de Lando Norris, avant de commencer à penser à son remplacement.

Le GP d’Espagne a été course difficile pour Ricciardo. Puis vinrent les commentaires de Brown lundi sur le fait que ses résultats chez McLaren ne répondait pas aux attentes. Enfin un gros accident à Monaco vendredi après-midi.

Cela ne pouvait pas arriver à un pire moment non ? Andreas Seidl fait le point avant la course.

"Oui c’est l’accumulation là, mais je vois les choses différemment."

"Évidemment, c’est important dans des situations comme ça, qu’on sépare les différents sujets. A Barcelone, pour la course de Daniel, il n’était tout simplement pas possible d’avoir un meilleur rythme. C’est quelque chose que nous avons pu analyser après la course. Et nous avons trouvé un problème sur la voiture, qui nous a donné une explication, ce qui était important, et nous en avons tiré des leçons. Et nous avons mis en place des actions pour nous assurer que cela ne se reproduise plus."

"Vendredi, en tant qu’équipe, nous avons essayé probablement trop fort en termes de réglages avec Daniel, et c’est pourquoi nous avons eu l’accident. Au final, cela peut arriver ici à Monaco. Évidemment, vous voulez l’éviter, ce n’est pas l’idéal de manquer une session entière, mais Daniel est suffisamment expérimenté, nous sommes suffisamment expérimentés pour laisser cela derrière nous."

"Enfin de manière plus générale, Daniel dit qu’il ne se sent toujours pas à 100% avec la voiture, surtout quand il s’agit de la pousser à fond en qualifications. Il affronte également une équipe très forte de l’autre côté du garage, avec un Lando très solide, et si vous mettez les deux choses ensemble, c’est l’écart que nous constatons parfois."

"Tout ce que nous pouvons faire, avec Daniel, avec un engagement mutuel, c’est simplement continuer à travailler dur pour trouver ces derniers dixièmes. Et c’est là que nous dépensons tous notre énergie, pas sur un éventuel autre pilote en 2023."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos