Formule 1

McLaren prédit de nouvelles astuces concernant les ailerons flexibles

Un nouveau règlement en 2022, de nouvelles failles à exploiter

Recherche

Par Olivier Ferret

12 janvier 2022 - 11:47
McLaren prédit de nouvelles astuces (...)

Les ailerons flexibles à l’avant comme à l’arrière des F1 ont été de nouveau un grand sujet de discussions la saison passée, avec des astuces chez Red Bull comme chez Mercedes F1 qui ont conduit la FIA à arbitrer et à proposer de nouveaux tests plus contraignants.

Le règlement 2022, tout nouveau, permettra-t-il de se passer de telles polémiques ? Pas sleon le directeur technique de McLaren, James Key, qui a prédit que les ingénieurs trouveraient ce qu’il faut pour exploiter les nouvelles réglementations y compris dans ce domaine.

Des ailerons avant et arrière simplifiés "n’empêchent pas la flexibilité" selon lui.

"Et les sensibilités autour de ce sujet ont certainement changé après les polémiques de 2021," admet Key.

"Il est bien entendu que d’après les réglementations qui ont été discutées récemment sur la manière de mieux gérer la flexibilité… Je ne devrais pas dire les composants flexibles, mais les composants qui peuvent fléchir et faire la différence sont probablement plus précis."

"Certains tests sont plus stricts, je pense, donc les tests de l’aileron arrière, par exemple, seront un peu plus difficiles. Certaines des choses qui se sont produites plus tôt dans l’année se poursuivront cette année et je pense qu’on y prête beaucoup d’attention."

"Les ailerons avant en 2022 sont énormes, cela n’aide pas à la rigidité. Mais il y a toujours un ensemble de directives strictes sur cette rigidité. Il y aura toujours quelques astuces à découvrir mais je ne pense pas que ce sera quelque chose de facile à exploiter pour autant."

Key préfère souligner que d’autres nouveaux aspects de la réglementation devront être surveillés.

"Vous avez pas mal de composants différents sur la voiture de 2022, mais, évidemment, le grand plancher à effet de sol concentrera beaucoup d’attention. Et vous avez ces grandes ailes à l’arrière aussi qui peuvent avoir un certain niveau de flexibilité que vous pourriez exploiter légalement."

"Il y a donc plusieurs nouveautés avec lesquelles jouer en 2022. Cela deviendra probablement un problème, j’en suis sûr, mais ce n’est pas quelque chose que les équipes ou la FIA ignorent. Nous devrons faire attention à bien les réguler."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less