Formule 1

McLaren pourrait offrir un test F1 à ses pilotes d’IndyCar

James Hinchcliffe pilotera-t-il la MCL35 ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 août 2019 - 13:25
McLaren pourrait offrir un test F1 (...)

Zak Brown pense que le double programme de McLaren, engagée en F1 et en IndyCar, pourrait permettre une passerelle pour les pilotes, afin de les faire aller d’une discipline vers l’autre, et pourquoi pas offrir à un pilote d’IndyCar des tests en F1 à l’avenir.

"Nous avions jusqu’ici un pilote débutant qui remplissait les critères pour faire des essais pour débutants en Formule 1, et si nous sentons qu’un de nos pilotes IndyCar a une chance crédible en Formule 1, alors oui, nous réfléchirons à engager ce pilote pour des essais" assure Brown.

"Je pense que c’est l’une des choses excitantes avec un effort combiné en F1 et IndyCar, c’est que ça créera des opportunités pour les pilotes, les ingénieurs, et surtout avec le fait que la Formule 1 va commencer à changer avec les budgets plafonnés. Il y aura différents moyens de déployer nos ressources."

Les pilotes actuels de Schmidt Peterson Motorsports, qui sera l’équipe avec laquelle McLaren s’engagera en IndyCar en 2020, sont James Hinchcliffe (photo) et Marcus Ericsson. Ce dernier n’est pas éligible à des essais pour débutants.

En revanche, Hinchcliffe pourrait y être éligible, et le Canadien devrait rester dans l’équipe malgré ses forts liens avec Honda via la branche canadienne de la marque, et malgré le fait que McLaren aura des moteurs Chevrolet en IndyCar.

"James est un grand atout pour l’équipe depuis cinq ans" a assuré Sam Schmidt au sujet de celui qui est l’un des pilotes les plus populaires outre-Atlantique. "C’est un brillant ambassadeur pour tous nos partenaires. C’est une chose malheureuse quand vous faites ce qu’il y a de mieux pour l’équipe, mais la relation avec Honda Canada et Honda USA était entre eux et James."

"Nous ne savons donc même pas quels en sont les détails, et quelles étaient les obligations qu’il avait avec eux. Nous ne pensons pas que ça aura un effet sur la dernière année de son contrat, de ce que l’on en sait, et nous sommes ravis de l’avoir dans notre équipe."

On sait pour le moment que McLaren apportera ses ressources techniques, consécutives à son engagement raté à l’Indy 500 2019, auprès de SPM, et que l’équipe nouvellement créée engagera deux monoplaces peintes aux couleurs de McLaren, alors qu’une troisième voiture sera ajoutée pour les 500 Miles d’Indianapolis.

"Il y aura une troisième monoplace à Indy, mais notre priorité est avant tout d’avoir deux voitures avec des livrées identiques, et de saisir chaque opportunité de gagner qu’auront ces voitures, de gagner des courses, de gagner l’Indy 500 et le championnat. Une troisième entrée à temps plein n’est pas dans nos plans pour le moment, mais on ne l’exclut pas" conclut Schmidt.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less