Formule 1

McLaren ne veut pas avoir une filière de pilotes jusqu’à la F1

"Il vaut mieux être très ciblé" selon Brown

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 décembre 2020 - 14:00
McLaren ne veut pas avoir une filière de

Zak Brown assure que McLaren ne fera pas comme font d’autres équipes telles que Red Bull et les constructeurs, qui ont des filières de jeunes pilotes.

Le président de la marque anglaise comprend que cela paye, mais rappelle qu’avant d’avoir Sebastian Vettel ou Max Verstappen, Red Bull a dépensé beaucoup d’argent. Sans oublier que Verstappen ne vient pas de la filière jeunes de Red Bull.

"C’est bien que Red Bull ait Max, mais ils ont dû faire appel à beaucoup de talents pour y arriver, et à beaucoup de frais" note Brown, qui rappelle que McLaren ne procède pas comme une filière, pour éviter d’avoir trop de candidats.

"Nous avons une philosophie différente. Sinon, vous rencontrez le même problème, avec trop de pilotes qu’il faut essayer de placer dans d’autres équipes, et avec le risque de ne pas avoir de place à offrir quand les pilotes sont prêts. Il vaut mieux être très ciblé."

"Je pense qu’à ce stade, nous sommes attentifs à ce qui se passe dans les formules de promotion. Nous n’avons pas vraiment de personnes qui suivent un programme junior à ce stade, parce que je pense que nous n’aurions pas vraiment de place pour eux. Mais Andreas Seidl et Andrea Stella sont très attentifs aux formules junior, et nous verrons dans un an ou deux qui est là."

Pour le moment, McLaren a recruté Daniel Ricciardo et fait rouler en F1 un de ses jeunes pilotes, Lando Norris. Si l’équipe devait avoir besoin d’un autre jeune pilote, Brown ne s’inquiète pas sur sa capacité à en trouver à l’avenir.

"McLaren, surtout avec nos récents progrès, sera toujours une équipe pour laquelle la plupart des pilotes ont un grand désir de piloter, surtout si nous continuons à progresser. Lando est très jeune. Nous commençons à peine avec Daniel et si un pilote frappe à notre porte dans un an ou deux, nous n’aurons pas de place pour eux."

"Je pense que nous sommes plus stratégiques, comme nous l’étions avec Lando. Nous l’avons trouvé tôt, comme nous l’étions avec Stoffel Vandoorne, même si ça n’a pas marché. Ça a marché avec Lewis Hamilton, et on en choisit quelques-uns quand on voit qu’ils pourraient mûrir à un moment où il y aurait peut-être une place de libre."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less