Formule 1

McLaren ne s’attend pas à ce que les équipes repoussent les limites en 2022

Il faut déjà sortir une première F1 homologuée en priorité

Recherche

Par Olivier Ferret

5 janvier 2022 - 11:14
McLaren ne s’attend pas à ce que les (...)

Plusieurs équipes ont déjà mis le paquet dès 2021 sur leurs F1 de 2022, y consacrant la plus grande part de leur budget (plafonné) possible. C’est le cas de Ferrari et Alpine F1 notamment, Mercedes F1 n’étant pas en reste tout comme McLaren.

Dans cette dernière équipe, James Key, le directeur technique, estime que les nouvelles règles prendront plusieurs années avant d’arriver à maturité en termes de développement, en raison du plafond budgétaire.

Key ne s’attend donc pas à ce qu’on trouve la limite des nouvelles dès 2022.

"Décembre a été une période stressante pour les équipes et pour la FIA car elles doivent faire tous les tests de crash et vérifier la conformité au règlement. Mais avec la limite budgétaire et une toute nouvelle voiture, vous n’allez pas nécessairement repousser les limites de ce qui est possible en termes de conception dès la 1ère année."

"Ce serait un risque énorme si vous vous loupez. Il faut sortir une voiture homologuée, tout le monde se garde donc une marge."

"Peut-être qu’en 2023 ou 2024, quand tout sera un peu plus en place et que nous serons habitués à notre nouvel environnement, nous verrons des choses à la limite du règlement dans tous les domaines."

Dans les usines, peu à peu, les F1 de 2022 prennent forme. Est-ce éloigné du concept présenté par la FOM en juillet dernier ? Key ne dit rien !

"Secret défense ! Mais les choses deviennent maintenant, lentement, très visibles. Ces voitures semblent enfin vivantes et réelles en ce moment. Auparavant, elles étaient numériques, mais maintenant elles sont réelles."

"Tout le monde voudra savoir ce que les autres ont fait, ensuite nous verrons qui est le plus rapide. A partir de là une convergence se produira à partir de 2023."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less