Formule 1

McLaren met en place le chômage partiel, Sainz et Norris réduisent leurs salaires

Des mesures annoncées à Woking

Recherche

Par Olivier Ferret

2 avril 2020 - 08:09
McLaren met en place le chômage (...)

McLaren a décidé de profiter des mesures de chômage partiel mises en places en Grande-Bretagne pour un grand nombre de ses employés, autant du côté de la Formule 1 que de la production de voitures de route.

Le gouvernement a annoncé prendre en charge 80% des salaires jusqu’à 2500£ par mois, soit l’équivalent d’un peu moins de 3000 euros. Libre à l’employeur ensuite de compléter ou non cette somme.

L’équipe de Woking n’a pas indiqué combien de salariés étaient concernés ni le pourcentage de la paie qui serait maintenu, notamment pour les plus hauts salaires. Quant à ceux qui resteront en poste, le salaire sera aussi réduit.

Mais les pilotes McLaren, Carlos Sainz et Lando Norris, ont aussi décidé de faire l’effort et d’accepter une réduction de leurs salaires respectifs, dans la même proportion. Tout comme les hauts salaires des directeurs et managers.

McLaren assure que ces mesures ont été prises "pour sauvegarder l’emploi à court terme, afin d’assurer un retour des employés au travail à temps plein lorsque l’économie se portera mieux" après la pandémie de Covid-19.

La période initiale maximum de chômage partiel a été fixée à 3 mois.

Zak Brown, le directeur de McLaren Group, a informé les autres équipes de sa décision ce mardi. Aucune autre équipe de F1 n’a encore pris une telle mesure en Angleterre ou en Italie mais certains pilotes très bien payés comme Lewis Hamilton, Sebastian Vettel ou Charles Leclerc auraient déjà fait savoir qu’ils étaient prêts à réduire leurs salaires.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less