Formule 1

McLaren : L’Extreme E et l’IndyCar ne vont pas impacter le programme F1

Brown assure que la marque fait les choses dans l’ordre

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 juin 2021 - 08:03
McLaren : L’Extreme E et l’IndyCar ne (...)

Comme nous vous l’avons rapporté, McLaren va s’engager en Extreme E l’année prochaine. Le championnat de SUV électriques sera la troisième discipline dans laquelle la marque s’engagera, après la F1 et l’IndyCar, tandis que la Formule E pourrait suivre en 2023.

Selon Zak Brown (à gauche sur la photo avec Alejandro Agag, PDG de l’Extreme E), le président de McLaren Group, ces engagements annexes à la Formule 1 sont toutefois là pour renforcer les programmes de la marque, et non pour cannibaliser du budget ou de l’énergie sur le programme F1.

"Ce que nous faisons ne nous distraira jamais de nos efforts en Formule 1" a déclaré Brown, qui a précisé que la situation financière de McLaren est "extrêmement solide, facilitant notre compétitivité en F1 et nous permettant d’aller en IndyCar puis en Extreme E."

"L’IndyCar et l’Extreme E sont là pour être complémentaires et accélérer nos progrès en F1. Arrow, notre sponsor-titre en IndyCar, est maintenant un grand sponsor de notre équipe de Formule 1."

Brown confirme que McLaren réfléchit à d’autres programmes, alors que le WEC attire lui aussi énormément de constructeurs. L’Américain rappelle que l’Extreme E est un tout petit programme, et qu’il sera rapidement lancé.

Une fois cela fait, McLaren évaluera ses autres options en sport automobile, sans toutefois vouloir trop en faire. Brown admet avoir voulu s’engager trop vite en IndyCar en 2019, ce qui avait mené à la non-qualification de l’équipe avec Fernando Alonso à l’Indy 500.

"Il faut faire les choses étape par étape, et nous devons nous assurer de digérer ce que nous apprenons. Il n’y a pas la même charge de travail pour courir sur cinq événements d’Extreme E avec sept, huit ou neuf personnes dans l’équipe, contre 70, 80 ou 100 sur un autre projet."

"Nous voulons communiquer, nous préparer, puis prendre ensuite la décision pour d’autres disciplines. Nous ne pouvons pas être dans une situation comme celle dans laquelle je nous ai mis en 2019, quand j’ai eu les yeux plus gros que le ventre, et que l’on a vu le résultat à Indianapolis."

"Comme je le dis à tout le monde à l’usine, c’est normal de faire des erreurs, il ne faut simplement pas faire les mêmes deux fois. Je vais donc être très prudent quand j’ajouterai d’autres choses au portfolio de McLaren, il faut que je sente que l’on peut digérer ce programme."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less