McLaren F1 salue le ’spectacle’ qu’ont amené les règlements 2022

Le sport a crée "quelque chose qui fonctionne"

Recherche

Par Paul Gombeaud

26 septembre 2022 - 16:45
McLaren F1 salue le 'spectacle'

Si McLaren F1 est la seule équipe hors Red Bull, Ferrari et Mercedes à avoir décroché un podium cette année, grâce à la troisième place de Lando Norris à Imola, elle n’aura par réalisé la saison qu’elle espérait avec l’arrivée de nouveaux règlements qui ont rebattu les cartes.

Malgré tout, le directeur de course de l’équipe de Woking, Andrea Stella, se félicite des changements apportés par la Formule 1 cette année. Selon lui, ils ont porté leurs fruits en plus de proposer des défis passionnants aux différentes écuries.

"Ca a été un changement positif pour la Formule 1 en général, cela a créé un beau spectacle. Les courses ont été très intéressantes et c’est dû, je pense, à la combinaison entre le changement de règlements et le comportement des pneumatiques. En Hongrie, par exemple, nous avons observé différentes stratégies sur un circuit où c’était difficile auparavant."

"Ces voitures sont très différentes dans leur manière de générer des appuis, ce qui est l’élément le plus important pour ce qui est de la performance. Elles doivent être aussi près du sol que possible pour exploiter au mieux l’effet de sol du point de vue aérodynamique. C’est pourquoi vous optez pour des réglages qui les rendent rigides et qui réduisent la chargé aérodynamique verticale, mais ce n’est pas toujours possible en raison des bosses ou des vibreurs. Vous devez donc trouver un compromis, ce qui représente un vrai défi pour les ingénieurs."

"Un autre phénomène se produit lorsque vous faites rouler la voiture si près du sol : le marsouinage. La voiture oscille en raison de la charge aérodynamique verticale et des forces en provenance des suspensions et des pneus. C’est un tout nouveau défi en 2022, mais néanmoins intéressant."

Le changement de règlement le plus radical depuis 25 ans en Formule 1

Pour sa part, le directeur technique, James Key, estime qu’il s’agit du "changement de règlements le plus radical que j’ai vu en Formule 1 en 25 ans, avec des modifications significatives au niveau de l’aérodynamisme, de la sécurité et des pneus, qui sont également très différents."

"Il y avait une attention claire de permettre aux voitures de se suivre et de se dépasser plus facilement et je pense que, de manière générale, c’est ce qui s’est produit. Les courses ont été bonnes et le mérite en revient à la F1 et à la FIA, qui ont initié les études ayant débouché sur ces règlements répondant aux attentes."

"Nous avions déjà tenté un changement radical en 2009 pour tenter d’améliorer les dépassements, mais l’avancée significative de la technologie a désormais rendu cela possible. Je pense que c’est bon signe pour l’avenir : nous sommes capables de produire quelque chose qui fonctionne."

McLaren F1 est ambitieuse pour l’avenir

Si McLaren n’a pas évolué au niveau qu’elle espérait cette année, l’équipe britannique met en place les fondations nécessaires pour s’améliorer en termes de performance, de fiabilité et sur le plan opérationnel. Pour Andrea Stella, c’est essentiel pour décrocher un jour les résultats escomptés.

"Nous nous fixons des objectifs ambitieux car nous souhaitons évoluer à l’avant de la grille. En tant qu’équipe, nous reconnaissons que nous avons encore du travail pour améliorer la performance, la fiabilité et l’opérationnel. Notre objectif est de réaliser du travail de premier plan dans ces domaines et d’obtenir des gains grâce à de grands changements. En fin de compte, ce qui importe le plus est notre classement au championnat, mais nous voulons aussi mettre en place les conditions que nous permettront de décrocher de meilleurs résultats."

"Par exemple, nous avons mis en place une base solide en termes de culture et de valeurs afin de progresser constamment. Je suis satisfait que cela ait inclus tous les membres de l’équipe et que nous prenions part à cette aventure tous ensemble."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos