Formule 1

McLaren F1 s’étonne d’être la seule équipe à avoir trouvé une solution unique sur le diffuseur

Une idée bientôt copiée ?

Recherche

Par Alexandre C.

15 mars 2021 - 12:11
McLaren F1 s’étonne d’être la seule (...)

James Key, le directeur technique de McLaren, a visiblement fait deux trouvailles pour s’adapter à la nouvelle réglementation 2021. Au niveau du fond plat, tout d’abord, McLaren a réussi à garder un nombre suffisant de petites ailettes en interprétant audacieusement le nouveau règlement, qui limite justement ces ajouts aérodynamiques sur cette partie décisive de la voiture.

Au niveau du diffuseur également, McLaren a exploité de manière créative les limitations imposées. Le règlement 2021, pour réduire l’appui global, demande aux équipes de réduire la hauteur des « vertical strakes » du diffuseur (soit les guides d’air, petites dérives en haut du fond plat et à l’arrière de la voiture, permettant de canaliser l’air), de 5 centimètres.

Mais McLaren a interprété le règlement concernant les dimensions des différentes parties du diffuseur de manière audacieuse, pour avoir des guides d’air plus longs (le règlement dispose que ces petits éléments doivent impérativement se situer à moins de 250 mm de l’axe central de la voiture.)

James Key, le directeur technique, est visiblement étonné (ou satisfait ? ou inquiet ?) que McLaren ait été la seule équipe à faire ce pari !

« Je pense que nous sommes un peu surpris que nous soyons peut-être la seule équipe ayant apporté cela pour le moment. C’est juste une caractéristique parmi d’autres sur une zone qui a changé pour cette année. »

« Je pense qu’il est toujours agréable pour une équipe de proposer une idée unique et le mérite en revient entièrement à notre département aérodynamique et aux gars du groupe aérodynamique arrière, pour avoir réalisé qu’il y avait une opportunité d’utiliser les nouvelles réglementations de cette manière. Tout le mérite leur revient donc à cet égard. »

« Bien sûr, c’est agréable de trouver quelque chose qui est peut-être un peu unique pour nous. Je suppose que c’est l’une de ces choses visibles dont on parle beaucoup, mais en fin de compte, ce n’est qu’une partie d’un tableau beaucoup plus vaste de l’arrière complexe d’une voiture. Je suis sûr que ce sera oublié au moment où nous reviendrons ici dans quelques semaines. »

La question est de savoir si d’autres équipes vont pouvoir copier McLaren d’ici les premiers Grands Prix... Selon James Key en tout cas, les équipes pourront vite analyser les gains possibles sur ordinateur.

« La première réaction, pour toute idée que vous voyez ailleurs, est de la tester en CFD. Je pense donc que vous pouvez sauter sur une idée que vous repérez dans une autre équipe en une semaine, facilement, de nos jours. »

« S’il y a toujours de l’intérêt que vous manifestez après une semaine, que ce soit pour notre diffuseur ou concernant le détail du fond de plat de Mercedes, ou quoi que ce soit, je pense que vous pouvez vous faire une idée des choses assez rapidement. »

« Ensuite, il s’agit vraiment de comprendre comment cela fonctionne avec votre voiture. C’est la clé du problème, vous pouvez vous retrouver avec une géométrie unique parce que vous comprenez le principe, mais vous devez ensuite l’adapter pour qu’elle fonctionne avec votre voiture. Et la situation du diffuseur, par exemple, est également très stable dans cet environnement. »

« Vous allez donc probablement tester cela en soufflerie, ce qui peut prendre une ou deux semaines. Ensuite, vous devez le fabriquer - et pour ces objectifs précis, c’est assez simple, donc vous pourriez dire entre trois et cinq semaines entre la prise de vue et l’installation sur votre voiture si vous voulez vraiment aller jusqu’au bout. »

Théoriquement donc, le nouveau diffuseur de McLaren pourrait être copié d’ici Imola, le deuxième Grand Prix…

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less