Formule 1

McLaren F1 s’est réorganisée en trois départements sous l’impulsion de Seidl

Apporter de la clarté dans l’organisation de l’équipe

Recherche

Par A. Combralier

26 août 2019 - 15:42
McLaren F1 s’est réorganisée en trois (...)

L’arrivée d’Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, a parachevé la réorganisation de l’écurie de Woking.

Celle-ci a beaucoup évolué ces derniers années, si bien que les fans de McLaren ont parfois du mal à comprendre, tout simplement, qui fait quoi. L’ancien de Porsche a ainsi mis les choses au clair.

« La première chose que j’ai mise en place, en tant que passionné de structures traditionnelles dans le sport auto, était une organisation simple et facile à comprendre » a-t-il précisé.

« Celle-ci est basée sur trois divisions-clefs : nous avons un département ingénierie dirigé par James Key (photo), le directeur technique ; le département chargé de la production, mené par Piers Thyne ; et l’équipe de course, sous la responsabilité d’Andrea Stella (directeur de la performance) et de Paul James (le team manager). »

« La nomination de Piers fut une promotion interne. Je suis heureux de voir le talent qu’il y a au sein de l’équipe pour faire face aux défis qui nous attendent. »

Et quel serait le rôle d’Andreas Seidl lui-même ?

« C’est mon travail désormais de gagner la confiance de tout le monde au sein de l’équipe, et de la diriger dans le futur. J’ai le plein soutien de Zak Brown [PDG de McLaren Racing] et des actionnaires pour ce faire, et je suis absolument convaincu que tout est en place pour que nos puissions progresser ces prochaines années. »

« J’aime avoir une transparence maximale, de la clarté, une bonne communication. Je suis un fan du micro-management. Nous devons motiver tout le monde, les responsabiliser, les encourager à prendre des risques, pour qu’ils performent à leur meilleur. C’est cette liberté que j’ai déjà expérimentée dans ma carrière, et c’est exactement ainsi que je manage mes équipes, ce que j’attends d’elles. »

L’organisation qui prévaut aujourd’hui sera-t-elle définitive, en dépit de l’introduction future des budgets plafonnés ?

« Je suis heureux du leadership en place, mais il y a bien sûr beaucoup plus à faire pour trouver le fonctionnement optimal de l’organisation dans le futur. Le règlement 2021 jouera un rôle important. Je veux que tout le monde comprenne la structure et le leadership de l’équipe, nos buts communs, nos objectifs, nos plans. Cela s’applique aussi à nos méthodes générales de travail. Il est important de moderniser nos processus, et de créer un environnement qui puisse favoriser une bonne dynamique et motiver tout le monde. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less