McLaren F1 : Quatre places de gagnées pour Norris et Ricciardo lors du Sprint

Les deux hommes ont roulé en formation, ce qui a agacé Ricciardo

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juillet 2022 - 19:37
McLaren F1 : Quatre places de gagnées

Lando Norris s’élançait 15e du Sprint du Grand Prix d’Autriche, et le pilote McLaren F1 a terminé 11e, ce qui sera sa position de départ demain en course. Le Britannique se félicite d’avoir progressé et de retrouver une place qui aurait pu être la sienne en qualifs sans un problème mécanique.

"C’était difficile, mais correct on a gagné quelques positions" a déclaré Norris. "C’est à peu près où l’on s’attendait à être, les Haas étaient rapides, on a été un peu chanceux avec ce qui est arrivé à Fernando au départ, ça nous a fait gagner une place immédiatement"

"La voiture était correcte, rien de spécial, j’ai eu des difficultés avec la gestion des pneus. Le week-end s’est bien passé. Je ne vais pas dire que ça a été mauvais. La voiture était bonne hier, nous aurions dû être en Q3, et c’est là qu’on finit aujourd’hui, derrière les Haas et les Alpine."

Le Britannique a été poussé hors piste par Alex Albon, ce qui a valu une pénalité au pilote Williams, mais il reconnait que cet incident a eu une influence colossale sur sa course, et notamment sur la gestion de ses gommes.

"Ca a eu un gros effet sur ma course. J’ai poussé fort dès le début. C’est là que vous avez vos meilleures chances. Je devais utiliser beaucoup les pneus pour essayer de passer. Il m’a poussé hors piste, et j’ai dû encore essayer de le dépasser pendant quelques tours et utiliser encore plus les pneus."

Ricciardo veut marquer des points en course

Daniel Ricciardo était juste derrière Norris au départ du Sprint, et il a terminé également derrière son équipier. Il se félicite des positions gagnées et d’un espoir un peu plus important en vue de la course demain, qu’il débutera proche des points.

"Nous avons progressé donc c’est une raison de sourire. On ne pouvait pas trop reculer de là où l’on partait, mais on a quand même pu progresser" sourit l’Australien. "On a gagné quelques places, je me battais encore avec la voiture, mais j’ai pu dépasser des voitures devant."

"Peut-être qu’avec quelques tours en plus, on aurait pu se battre avec l’Alfa devant, donc c’était mieux. Il y a encore du travail à faire mais on peut aller se coucher ce soir en étant plus optimistes qu’hier soir."

Il est revenu sur les consignes données par McLaren, qui consistaient à ne pas s’attaquer, et sur ses messages radios. Ricciardo s’est en effet impatienté derrière Norris et voulait que son équipe lui donne une chance de dépasser l’autre MCL36.

"Après les premiers tours, j’étais derrière Lando, et une fois que la course s’est un peu établie, on nous a dit de ne pas nous battre, de garder nos positions et de voir si l’on pouvait rester dans le peloton. Mais je me rapprochais à chaque tour, et plus j’étais derrière, plus la conversation s’établissait."

"J’avais plus de rythme et je voulais voir si l’on pouvait se battre, ou ce qui se passerait si je pouvais le dépasser. C’est difficile de savoir à quel point vous pouvez aller plus vite. Ca n’a pas été le cas, et on va voir si c’était la bonne chose à faire. Les points demain sont un objectif réaliste."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos