McLaren F1 prend la défense de l’intégrité et de la loyauté de Piastri

Il faut avoir toutes les données pour juger rappelle Seidl

Recherche

Par Franck Drui

2 septembre 2022 - 20:29
McLaren F1 prend la défense de (...)

McLaren a donné une conférence de presse ce soir à Zandvoort suite à la signature d’Oscar Piastri, l’occasion de s’expliquer et de répliquer aux critiques.

Beaucoup de personnalités, à commencer par le directeur de l’équipe Alpine, Otmar Szafnauer, mais aussi Toto Wolff ou Christian Horner, ont critiqué les actions de Piastri, affirmant qu’il aurait dû agir avec plus d’intégrité et de loyauté envers une équipe qui avait payé pour son ascension et sa formation.

"Concernant les commentaires que nous avons vus des autres parties, ce n’est pas à nous de commenter. Pour nous, pour être honnête, c’était assez simple," explique Andreas Seidl.

"Il y a deux choses que vous devez avoir en place si vous voulez qu’un pilote conduise pour vous en Formule 1, c’est un contrat et une inscription auprès du comité de reconnaissance des contrats. C’est ce que nous avons mis en place en juillet et donc notre plan était clair. L’autre équipe n’avait rien de tout ça et cela a été reconnu."

"Alors suis, je suis un peu surpris par certains des commentaires que j’ai lus de la part de personnes qui n’avaient aucune connaissance détaillée de ce qui se passait réellement."

"Je pense que certains de ces commentaires étaient donc inappropriés, pas justes et ne respectaient tout simplement pas ce qui se passait. Si j’observe une telle situation ailleurs sans savoir ce qui s’est passé, oui juste d’un seul côté, j’essaie d’éviter de faire des commentaires à ce sujet, c’est important de le mentionner également afin de protéger Oscar qui est accusé à tort."

Le CRB a confirmé que McLaren avait signé un contrat avec Piastri le 4 juillet. Un premier document de négociations avait même été signé dès début juin.

"Oscar et son management ont été très transparents avec nous tout au long du processus. Et d’après ce que nous savions et ce que nous avions signé, nous étions très confiants que ce serait un résultat en notre faveur avec le CRB."

Seidl rappelle que le consultant pour le sport automobile de Red Bull, Helmut Marko, avait tenté en vain de signer avec Lando Norris plusieurs années plus tôt, mais McLaren avait un contrat en place avec lui à l’époque.

"Marko n’a pas pu obtenir Lando parce que nous avions un contrat avec Lando," poursuit de son côté Zak Brown. "Je pense juste que si vous avez un pilote dans votre écurie, vous devez avoir un contrat avec eux car c’est un milieu très compétitif, comme nous le savons. Toutes les équipes sont toujours à la recherche des meilleurs talents possibles et si vous n’avez pas de contrat, vous êtes vulnérable."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos