McLaren F1 ’ne se bat pas’ avec Mercedes, Ferrari et Red Bull

Norris relativise la fin de course à Silverstone

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 juillet 2022 - 18:07
McLaren F1 'ne se bat pas' (...)

Lando Norris n’a pas revu la course de Silverstone, à la fin de laquelle il a assisté à une bataille sans merci entre Lewis Hamilton, Charles Leclerc et Sergio Pérez. Le pilote McLaren F1 ne regarde plus les courses en entier, mais a toutefois pu voir la fin de course du GP de Grande-Bretagne.

"Non, je n’ai jamais regardé une autre course dans ma carrière, je regarde des clips et replays des dépassements, mais pas la course. C’est l’opposé complet d’avant que je sois en F1, où je regardais chaque course en entier" note le Britannique.

"Mais ce n’est plus le cas, je ne sais pas pourquoi... ça prend trop de temps ! Mais je regarde les replays, les choses importantes et les dépassements, tout ce qui me permet d’apprendre. Mais c’était fou, Silverstone était incroyable et à la hauteur de ce que l’on espérait."

"C’était une course amusante, excitante du début à la fin. Tout s’est bien passé, et le résultat aussi, c’était un bon résultat, même si l’on aurait pu faire un peu mieux. Mais c’était un week-end amusant et j’espère que l’on pourra continuer en Autriche."

Norris tempère la bataille à cinq de Silverstone

Bien que Fernando Alonso et lui aient pu suivre les trois hommes devant eux, qui se battaient ardemment, le pilote McLaren réfute que son équipe ait été au niveau de Mercedes F1, et encore moins de Red Bull et Ferrari en cette fin de course.

"Nous n’étions pas dans la bataille avec Mercedes, Ferrari ou Red Bull. Il nous manquait une bonne seconde, je pense. Nous n’avions rien amené, que des petites choses qui offrent un dixième ou la moitié d’un dixième de seconde."

"Nous continuerons à essayer de développer la voiture de toutes les manières possibles, il y aura toujours des petites choses chaque week-end, mais on arrivera toujours à trouver des petites choses pour que ça aille mieux."

"On continuera toujours à faire ça, surtout que d’autres amèneront de grosses évolutions, donc nous devons trouver de petites choses. La voiture est assez correcte dans des week-ends comme Silverstone pour que l’on puisse se battre."

Difficile de réitérer les performances en Autriche

L’auteur de deux podiums en Autriche espère faire aussi bien que les années précédentes, mais il doute que sa MCL36 le lui permette autant que l’autorisaient les monoplaces de génération précédente sur le Red Bull Ring.

"La voiture a toujours été bonne ici, depuis ma première année on a toujours été performants, rapides en ligne droite, corrects sur les freinages, nous étions compétitifs sur les virages à vitesses rapides, ce qui est bon ici."

"Cette année, ce sera très différent avec ces nouvelles voitures, nous devrons voir combien de ces caractéristiques nous avons conservées. Certaines sont différentes et pas aussi bonnes, mais d’autres sont aussi bonnes."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos