McLaren F1 : Licencier Ricciardo fut une décision ’très difficile’ selon Seidl

Mais l’équipe garde son pilote en "haute estime"

Recherche

Par Paul Gombeaud

28 août 2022 - 09:14
McLaren F1 : Licencier Ricciardo (...)

Daniel Ricciardo partira en fin de saison tandis que l’affaire autour du contrat d’Oscar Piastri devrait être réglée par le CRB ce lundi : telle est la situation concernant les pilotes chez McLaren F1 pour le moment.

Invité à réagir dans le paddock de Spa, le directeur de l’équipe de Woking, Andreas Seidl, refuse de parler d’Oscar Piastri et préfère se concentrer sur le sportif alors que la lutte avec Alpine F1 se poursuit au championnat.

"Comme nous l’avons déjà commenté ce mercredi, il est important pour nous de nous concentrer sur l’annonce concernant Daniel, mais aussi sur le weekend. Vous n’aurez pas de noms de pilotes, de scénarios, ou autre commentaire de ma part. Nous ne devons pas oublier qu’il nous reste une course à disputer ici à Spa, et qu’elle est très importante dans l’optique de la quatrième place du championnat des constructeurs. Quant au futur, c’est quelque chose que nous verrons à partir de la semaine prochaine."

Malgré l’imbroglio autour des contrats cet été, McLaren F1 ne changera pas forcément son approche pour les négociations futures d’après Seidl.

"Je dirais pas vraiment. Dans toutes négociations avec un pilote, il y a toujours des scénarios et des situations différentes à considérer, et en fin de compte vous devez trouver un compromis, je dirais, qui fait en sorte que tous les partis soient satisfaits, mais tout change à chaque fois en fonction de l’offre et de la demande."

McLaren F1 veut terminer sa collaboration avec Ricciardo sur une bonne note

Le dirigeant allemand a reconnu que la décision de remercier Ricciardo avait été aussi douloureuse que nécessaire à prendre. Mais il l’affirme : l’Australien reste une personne très appréciée chez McLaren.

"C’était une décision vraiment difficile à prendre. Et je pense que tout le monde comprend que nous n’ayons pas publiquement commenté avant l’annonce. Pour moi, personnellement, le plus important est nous ayons gardé un dialogue permanent et transparent durant tous ces mois avec Zak (Brown) et Daniel, afin que tout le monde connaisse la position de chacun et qu’il n’y ait pas de surprise."

"Nous sommes encore en position de terminer notre collaboration sur une bonne note et nous pouvons toujours aller boire un verre ou dîner avec Daniel, il était important que tout le monde soit d’accord avec ça. Bien sûr, je ne suis pas satisfait car en tant que directeur de l’équipe, je me sens responsable du fait que les choses n’aient pas fonctionné. Nous voulions tous que ce soit le cas. Mais comme je l’avais indiqué, l’équipe et moi-même tenons Daniel en haute estime en tant que personne et en tant que pilote, mais en fin de compte nous devions prendre cette décision."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos