McLaren F1 doit progresser en 2023 malgré son problème de soufflerie

Seidl voit d’autres domaines que la performance à améliorer

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 décembre 2022 - 17:54
McLaren F1 doit progresser en 2023 (...)

L’avenir à court terme de McLaren F1 s’annonce compliqué en raison du retard important pris sur la construction de sa nouvelle soufflerie, qui devrait l’empêcher de se rapprocher rapidement de Red Bull, Ferrari ou encore Mercedes F1.

Mais si l’équipe de Woking est consciente de ses faiblesses actuelles en termes de performance, Andreas Seidl affirme qu’elle doit en revanche continuer à progresser dans de nombreux autres domaines en 2023.

"L’objectif est clair pour l’année prochaine : nous voulons faire un nouveau pas en avant. Il n’est pas uniquement question de la voiture, mais aussi de corriger nos faiblesses constatées cette année dans tous les domaines," a déclaré le directeur de McLaren F1.

"Dans le même temps, je suis réaliste quant à notre position actuelle en tant qu’équipe. Je suis également conscient de nos limites toujours existantes comparées aux top team, principalement en ce qui concerne nos infrastructures. Mais aussi vis-à-vis d’Alpine ou d’autres écuries qui sont derrière nous pour le moment."

"Cela signifie qu’il ne sera pas forcément possible de faire mieux au championnat des constructeurs l’année prochaine. Mais nous restons une équipe de ’racers’ et nous nous levons chaque matin avec la volonté de faire du meilleur travail. C’est l’ambition qui est la nôtre."

Une saison 2022 qui reste positive malgré tout

Troisième du championnat des constructeurs en 2020 et quatrième l’année dernière, McLaren F1 a a reculé à la cinquième cette année. Mais pour Seidl, il ne faut pas forcément analyser cela comme un déclin de l’équipe de Woking.

"Si je regarde la saison avec du recul, il semblerait que nous avons régressé comparé aux années précédentes. Mais je pense qu’il y aussi beaucoup de positif à retenir et que nous avons progressé en tant qu’équipe. C’est pourquoi je pense que la saison reste positive."

"Nous savons exactement ce que nous devons faire pour franchir les prochaines étapes en tant qu’équipe, même si cela prendra du temps. Et nous devons nous assurer d’avoir de la continuité en interne, car je suis convaincu que nous disposons de tous les talents dont nous avons besoin. C’est maintenant à nous de faire le nécessaire et de prouver ce dont nous sommes capables."

Certains problèmes sont impossibles à résoudre pour le moment

Zak Brown, le PDG de McLaren F1, affirme pour sa part que l’équipe est consciente que la soufflerie de Cologne, qu’elle emprunte pour le moment à Toyota, est limitée en termes d’installations modernes. Il accepte ainsi que les prochaines saisons puissent être difficiles pour les siens.

"Nous savons que la soufflerie que nous utilisons actuellement manque de certaines technologies. C’est une discipline basée sur l’aérodynamisme et la traînée aérodynamique."

"La chaleur n’est pas notre amie en termes d’adhérence. Et nous savons que cette soufflerie ne peut pas nous permettre d’accomplir ce que nous ferons avec la nôtre quand elle sera prête. Nous ne pouvons pas résoudre certains problèmes jusqu’à ce que nous disposions de meilleures technologies."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos