Formule 1

McLaren F1 aurait pu bloquer le transfert de Sainz chez Ferrari

Si elle n’avait pas eu l’assurance d’attirer Ricciardo

Recherche

Par Alexandre C.

30 septembre 2020 - 16:54
McLaren F1 aurait pu bloquer le (...)

Les chaises musicales qui ont eu lieu ces derniers mois sur le marché des transferts – Daniel Ricciardo en partance pour McLaren, Fernando Alonso de retour chez Renault, Carlos Sainz choisi par Ferrari pour remplacer Sebastian Vettel, lui-même remplaçant Sergio Pérez chez Racing Point – auraient tout simplement ne pas avoir eu lieu, en grande partie.

En effet, McLaren aurait pu bloquer le transfert de Carlos Sainz chez Ferrari, comme l’a révélé Zak Brown pour le podcast F1 Nation. Le PDG de McLaren Racing confie cependant qu’il n’a pas voulu empêcher son pilote espagnol de rejoindre une des équipes les plus huppées du paddock. Ferrari, ça ne se refuse pas…

Si McLaren a pu laisser partir Carlos Sainz, poursuit Zak Brown, c’est aussi et surtout parce que Daniel Ricciardo semblait ouvert à l’idée de gagner Woking…

« Nous aurions pu le garder - nous avions un accord où nous aurions pu arrêter cela, nous avions une option. Nous avons essayé d’avoir Daniel Ricciardo la première fois, il y a deux ans [en 2018], il était donc toujours en haut de notre liste, et quand Andreas [Seidl, directeur de l’équipe McLaren] nous a rejoints, nous avons gardé le contact avec Daniel. »

« Donc, des conversations ont été entamées avec Daniel. Nous avons eu l’impression qu’il n’était pas heureux où il était [chez Renault], donc c’était plus que les étoiles qui s’alignaient car Daniel voulait explorer McLaren et Carlos voulait explorer Ferrari. Nous aurions pu dire non, mais nous nous intéressions à Daniel et nous nous sommes dit : si nous pouvons finir par avoir Daniel et que Carlos finit chez Ferrari, c’est une bonne fin pour nous deux. »

« Nous n’aurions jamais laissé Carlos partir si nous ne pensions pas pouvoir avoir Daniel, mais quand nous avons pensé que cette fenêtre était ouverte, nous avons dit : "Oui, allons explorer ça", nous avons fixé une date à laquelle nous reviendrions l’un vers l’autre, et il s’est avéré que nous pouvions avoir Daniel et que Ferrari voulait [Carlos], alors nous avons dit : "Super, faisons-le". »

Alors que le divorce entre Sebastian Vettel et Ferrari, ou entre Sergio Pérez et Racing Point, se passe mal, l’ambiance demeure cependant au beau fixe entre Carlos Sainz et McLaren. Ce que confirme Zak Brown.

« La manière avec laquelle on se sépare - parce qu’on ne sait jamais ce qui va arriver - est géniale, car nous avons une harmonie totale dans le garage. Carlos donne tout ce qu’il a, nous donnons tout ce que nous avons, et puis quand vous regardez comment Vettel et Ferrari se séparent, ou Sergio Pérez avec Racing Point ou même Daniel avec Renault, il n’y a pas beaucoup d’harmonie. »

« Je suis donc très fier parce que les relations sont très importantes pour nous, et Carlos a été une personne exceptionnelle avec qui travailler, donc je suis vraiment heureux que ça ait marché et que nous soyons dans une situation où tout le monde est heureux. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less