McLaren F1 accuse Red Bull de tricherie dans une lettre adressée à la FIA

Zak Brown dresse la liste des sanctions à appliquer selon lui

Recherche

Par Franck Drui

17 octobre 2022 - 15:28
McLaren F1 accuse Red Bull de (...)

Le PDG de McLaren, Zak Brown, a envoyé une lettre à la FIA dans laquelle il réclamait une sanction plus sévère qu’une amende pour les équipes qui dépassent le plafond budgétaire de la Formule 1.

La FIA a examiné les dépenses de toutes les équipes au cours des derniers mois, et elle a récemment confirmé qu’elle avait trouvé Red Bull et Aston Martin en violation du plafond de 145 millions de dollars de l’année dernière.

Alors que les premières rumeurs affirmaient que l’équipe autrichienne avait dépensé plus de cinq pour cent de budget en plus - ce qui constituerait une infraction substantielle - il a été confirmé qu’il s’agissait d’une infraction mineure.

Cela signifie qu’ils n’ont pas dépensé plus de 152,25 millions de dollars, mais peu de temps après que l’équipe de Christian Horner a été reconnue coupable, elle a publié une déclaration réfutant toute infraction au règlement financier.

Aston Martin F1, quant à elle, a été reconnue coupable d’infraction à la procédure, et l’équipe n’a pas encore publié de commentaire public concernant ces conclusions. La FIA n’a pas précisé exactement de quoi Aston Martin est coupable ni les sanctions possibles.

L’instance dirigeante décide actuellement d’une sanction appropriée pour les deux équipes, en tenant compte de tout facteur atténuant, mais aucun calendrier n’a encore été fixé pour une décision.

20 à 25 % de développements en plus ?

Il convient de noter que Brown n’a fait aucune mention de l’une ou l’autre équipe dans sa lettre. Cependant, les mots choisis ne font aucun doute et l’Américain laisse entendre que Red Bull a pu obtenir "un avantage significatif" à la suite de leur prétendue transgression.

"Le manquement au plafond de dépenses, et éventuellement les manquements à la procédure, constituent de la triche en offrant un avantage significatif sur les réglementations techniques, sportives et financières," écrit Brown dans une lettre révélée par la BBC.

"La FIA a mené un processus extrêmement approfondi, collaboratif et ouvert. Nous avons même eu droit à une répétition générale pendant un an (en 2020), avec amplement l’occasion de demander des éclaircissements si des détails n’étaient pas clairs. Donc, il n’y a aucune raison pour qu’une équipe se dise maintenant qu’elle est surprise (Red Bull)."

"En fin de compte, toute équipe qui a trop dépensé a obtenu un avantage injuste à la fois dans le développement de la voiture de l’année en cours et de l’année suivante."

"Nous ne pensons pas qu’une sanction financière à elle seule serait une sanction appropriée pour un manquement sur les dépenses ou un manquement grave à la procédure. Il doit clairement y avoir une pénalité sportive dans ces cas, comme déterminé par la FIA."

"Nous suggérons que le dépassement soit pénalisé par une réduction du plafond des coûts de l’équipe dans l’année suivant la décision, et que la pénalité soit égale au dépassement plus une amende supplémentaire - c’est-à-dire qu’un dépassement de 2 millions de dollars en 2021, identifié en 2022, entraînerait une déduction de 4 millions de dollars en 2023."

"Pour le contexte, 2 millions de dollars représentent une augmentation de 25 à 50% des évolutions possibles par rapport à un budget annuel de développement et cela donne donc un avantage significatif et durable."

"En outre, nous pensons qu’il devrait aussi y avoir des pénalités sportives pour les dépenses excessives avec une réduction de 20% du temps de CFD et de soufflerie. Celles-ci devraient être appliquées l’année suivante, pour atténuer l’avantage injuste dont l’équipe a et continuera de bénéficier."

Un changement de règles proposé

Brown propose des modifications aux règles pour remédier à ce qu’il considère comme des faiblesses, révélées par le processus d’administration du plafond des coûts lors de sa première saison.

"Pour éviter que les équipes n’accumulent et ne bénéficient de l’effet multiplicateur de plusieurs dépassements mineurs, nous suggérons qu’un deuxième dépassement mineur soit automatiquement considéré comme un dépassement majeur."

"Enfin, compte tenu des finances, un seuil de 5% pour un dépassement mineur des dépenses semble beaucoup trop important. Nous suggérons un seuil inférieur, 2,5%, plus approprié."

Brown indique clairement qu’il pense que la FIA devrait publier les détails des infractions dès que possible.

"Il est primordial que le plafond des coûts continue d’être régi de manière hautement transparente, à la fois en termes de détails sur toute violation et des sanctions associées. Il sera également important de comprendre si, après la première année complète de fonctionnement et d’enquête sur le programme, il doit y avoir plus de clarté sur certaines questions ou sur des enseignements clés. Encore une fois, toutes les idées ou enseignements doivent être partagés entre toutes les équipes - il n’y a pas de place pour les échappatoires."

Il conclut sur le fait que l’introduction d’un plafond budgétaire a été essentielle au succès que connaît actuellement la F1.

"L’introduction du plafonnement des coûts a été l’une des principales raisons pour lesquelles nous avons attiré de nouveaux actionnaires et investisseurs vers la F1 ces dernières années, car ils y voient un moyen de favoriser le fair-play financier et sportif. Il est donc essentiel que nous soyons très fermes sur la mise en œuvre des règles de plafonnement des coûts pour l’intégrité et l’avenir de la F1."

McLaren F1

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos