McLaren F1 a moins de problèmes sur sa MCL36 qu’on ne le croyait

Les essais de Bahreïn ont exagéré cette mauvaise perception

Recherche

Par Olivier Ferret

23 avril 2022 - 11:24
McLaren F1 a moins de problèmes sur (...)

McLaren semble redresser la barre peu à peu et l’équipe pense que leurs mauvais essais hivernaux à Bahreïn ont fait paraitre leur voiture moins compétitive qu’elle ne l’est.

L’équipe avait dû limiter sévèrement son kilométrage lors du deuxième test de pré-saison après avoir rencontré des problèmes majeurs avec ses freins. Une solution de compromis sur la MCL36 a dû être utilisée pour la 1ère course, qui a été médiocre.

Le directeur de l’équipe, Andreas Seidl, estime que cela a exagéré la gravité perçue des problèmes.

"Si vous regardez en arrière comment tout s’est passé depuis le premier test à Barcelone, nous avons eu un test décent à Barcelone avec une voiture qui fonctionne fondamentalement bien. Et puis, évidemment, nous avons connu ce gros revers, des problèmes avec tous ces tours perdus lors des essais de Bahreïn."

"Cela a ensuite eu des conséquences pour le week-end de course de Bahreïn, avec une solution de compromis pour les freins. Ce n’est pas la préparation idéale pour démarrer la saison avec une toute nouvelle F1. Avoir la course au même endroit où le test a eu lieu, où tout le monde pouvait acquérir autant d’expérience, cela nous a fait paraître nettement pire que nous ne le sommes réellement avec notre F1."

McLaren a marqué ses premiers points de l’année lors de la course suivante à Djeddah. Suite à cela, les deux pilotes ont atteint la Q3 en Australie et le duo y a terminé dans le top six. Seidl pense que ces meilleures performances donnent une vision plus réaliste de la vraie forme de l’équipe.

"En allant à Djeddah puis en allant à Melbourne, je pense que plus nous faisions de tours, plus nous avions de temps, nous pouvions récupérer de tous ces tours que nous avons perdus au test. C’est pourquoi je pense qu’une partie de la performance était déjà dans le package que nous avons. Je pense toujours qu’il n’y a rien de fondamentalement mauvais dans notre voiture."

Cependant, il a souligné que même à son meilleur, l’équipe est toujours derrière Ferrari et Red Bull.

"Il est clair que si vous regardez l’écart de performance que nous avons, comme à Melbourne, nous manquons de rythme et c’est pourquoi nous travaillons dur pour apporter de la performance."

"Avec le package actuel et avec les petites améliorations que nous avons déjà introduites depuis Bahreïn, nous avons une voiture qui est bonne pour se battre pour le top 10 et pour se battre pour de bons points chaque week-end. C’est l’objectif pour le moment, tandis qu’en parallèle nous travaillons sur les évolutions que nous souhaitons apporter dans le futur."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos