Formule 1

McLaren F1 3e du classement ? Ce sera ‘très dur’ pour Zak Brown

Il faudra presque un petit miracle à Abu Dhabi

Recherche

Par Alexandre C.

12 décembre 2020 - 11:37
McLaren F1 3e du classement ? Ce (...)

10 points séparent à cette heure McLaren de Racing Point au classement des constructeurs, pour la lutte pour la 3e place. Le Grand Prix d’Abu Dhabi constitue la dernière opportunité pour Woking de retrouver ce qui a été perdu à Sakhir, la semaine dernière, avec la victoire de Sergio Pérez et le podium de Lance Stroll.

10 points en un Grand Prix qui devrait être « calme », cela peut sembler beaucoup quand on connaît la compétitivité des Racing Point. Mais Sergio Pérez part du fond de grille alors sait-on jamais…

« Je pense que ce sera très difficile » concède Zak Brown.

« Je pense qu’ils ont eu une voiture plus rapide toute l’année. Les écarts de points marqués, entre équipes, dans les dernières courses ont été assez importants, mais je pense qu’au rythme actuel, ce sera difficile. Je pense que tous les hommes et les femmes de McLaren cette année ont fait un travail fantastique pour concevoir, construire et fabriquer une voiture de course compétitive et je pense que notre objectif pour cette année était de faire un pas en avant par rapport aux performances de la saison dernière. »

« Je pense que nous l’avons fait - et que cela se termine par une troisième, quatrième ou cinquième place au Championnat... Renault est très proche et aussi très compétitif - nous verrons ce qui se passera ce week-end, mais indépendamment du classement final, je pense que l’équipe a fait un travail remarquable et tout le mérite leur revient pour avoir fait un pas de plus dans notre processus, pour essayer de revenir en tête du peloton. »

Abu Dhabi, ce sera aussi le dernier Grand Prix de Carlos Sainz avec McLaren, et Zak Brown lui rend hommage. Ce serait le bon moment pour briller...

« Carlos a fait un travail remarquable. Nous ne l’aurions jamais signé si nous n’avions pas pensé qu’il était un excellent pilote. Je pense qu’il est juste de dire qu’il a dépassé nos attentes. Il s’est vraiment imposé dans notre environnement. Il a fait un travail remarquable et lui et Lando ont contribué à montrer la voie ces deux dernières années - mais comme vous le savez, dans une équipe de course, vos pilotes sont des superstars, ils ont apporté une grande contribution, tout comme tout le monde chez McLaren pour leur donner une bonne voiture de course fiable. Renault a été un bon partenaire, donc tout s’assemble vraiment et Carlos et Lando ont profité de l’occasion. »

Mais si le court terme est satisfaisant chez McLaren, le moyen terme l’est moins : avec peut-être la mise en vente du siège de Woking, avec les difficultés du groupe McLaren, l’équipe n’est-elle pas en position de faiblesse pour l’an prochain et 2022 ?

« Je suis très confiant pour dire que nous pourrons opérer au niveau du plafond budgétaire. Nous disposerons de toutes les ressources dont nous avons besoin. Notre président est, comme vous le savez, en train de restructurer l’entreprise. Il a beaucoup d’expérience dans ce domaine et tout se déroule comme prévu. Il est très à l’aise et enthousiaste quant à notre avenir. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less