McLaren explique pourquoi sa F1 n’était pas du tout faite pour Ricciardo

Key explique que les faiblesses de la F1 insistaient sur celle de Daniel

Recherche

Par Alexandre C.

23 décembre 2021 - 08:17
McLaren explique pourquoi sa F1 (...)

Si McLaren a signé un doublé à Monza, ce n’est pas un hasard : la MCL35 était la plus à l’aise dans les virages à haute vitesse. C’est aussi pour cela qu’elle était rapide à Silverstone, par exemple.

Est-ce en réalité un choix tactique qui a été opéré par McLaren ?

Pas selon James Key, le directeur technique, qui fait le bilan sur le comportement de sa dernière création !

« Nous n’avons pas choisi activement de faire des virages à haute vitesse plus grande force. C’était plutôt une question de compter sur les forces que nous avions de toute façon. Cette efficacité dans certains virages a été intégrée dès l’année dernière. »

« Le freinage en ligne droite et les virages à grande vitesse reflètent les performances que nous pouvons générer avec la nature de la voiture que nous avons. »

Par corollaire, cette McLaren manquait de vitesse dans les virages plus lents, comme par exemple sur le Hungaroring. Un trait hérité de la McLaren-Renault pour Key.

« Ce qui nous manque - et nous avons travaillé sur ce point pour 2021 - c’est de générer de la performance à basse vitesse. »

« Nous savons pourquoi nous ne sommes pas encore tout à fait là. La voiture n’est pas tout à fait aussi bonne à basse vitesse. L’année dernière, nous avons eu des traits similaires - en fait, en 2019 aussi - et nous avons également eu une sensibilité au vent très sévère l’année dernière. »

« Donc, une grande partie du travail qui a été fait dans la voiture de 2021 était spécifiquement pour résoudre certains de ces problèmes. Malheureusement, la nature de ces problèmes fait qu’il n’y a pas une solution miracle, il faut un certain temps pour les faire fonctionner, vous pouvez les faire fonctionner plus rapidement mais perdre des forces dans d’autres domaines. C’est la bataille dans laquelle nous nous sommes livrés. »

« Il s’agissait de construire des niveaux de performance et ensuite d’essayer de faire en sorte que cette performance soit répartie sur un plus grand nombre de virages, ce qui prend du temps. »

« Nous avons une voiture qui a un fort pic de niveau d’appui aérodynamique. Des endroits comme Monza le montrent parce que Monza a des virages à grande vitesse, beaucoup de lignes droites et ensuite seulement quelques virages à vitesse lente. »

« Là où ça se complique, c’est à cause de certaines caractéristiques héritées de la voiture que vous pouvez modifier, mais vous perdriez beaucoup d’appui aérodynamique pour le faire. C’est cette philosophie de base qui est là depuis un certain temps maintenant. »

« Sur les circuits plus sinueux, nous sommes un peu compromis sur la facilité avec laquelle nous pouvons équilibrer notre voiture. C’est la partie qui est délicate au pilotage. »

Un pilote en particulier a souffert de ces faiblesses de la MCL35M : Daniel Ricciardo.

L’Australien a confié avoir toutes les peines du monde en entrée de virage, notamment sur les circuits plus lents. Key (qui avait travaillé avec Daniel Ricciardo chez Toro Rosso) explique pourquoi Lando Norris a eu au contraire plus de facilité à surmonter cette faiblesse, ce qui s’est vu dans les résultats des équipiers à Monaco par exemple.

« Lando a grandi avec ces caractéristiques de pilotage et il a un style qui lui permet de régler et d’exploiter la voiture. »

« Quand vous êtes nouveau comme Daniel ou quand Carlos [Sainz] est arrivé dans l’équipe il y a quelques années, vous devez adapter un peu votre conduite pour en tirer le meilleur parti. »

« Malheureusement, l’une des grandes forces de Daniel a toujours été de freiner très fort, de tourner et de conserver sa vitesse dans les virages. »

« Je me souviens l’avoir vu développer ça à l’époque de Toro Rosso, il apprenait tout ça et on voyait qu’il était de plus en plus rapide. C’est une des choses délicates que notre voiture élimine – elle élimine les forces de Daniel Ricciardo. Les faiblesses de notre voiture dans les pires conditions ne lui permettent pas de le faire. »

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos