Formule 1

McLaren compte sur 2020 pour voir le fruit de son nouveau potentiel

Une bonne base existe déjà selon Andreas Seidl

Recherche

Par Olivier Ferret

17 juin 2019 - 15:28
McLaren compte sur 2020 pour voir (...)

McLaren en a terminé de sa restructuration, l’arrivée de James Key en tant que directeur technique et Andreas Seidl comme directeur d’équipe de McLaren F1 venant parachever les recrutements effectués par Zak Brown.

Tout est donc en place pour finir la saison sur la bonne lancée constatée mais, surtout, franchir un nouveau palier en 2020.

"La voiture de cette année est déjà un bon pas en avant par rapport à celle de l’an dernier, mais elle a été conçue tard, le temps de comprendre et régler tous les problèmes," explique Seidl.

"Ce n’est donc qu’en 2020 que nous verrons vraiment les fruits de tous les changements. Dans leur totalité, leur globalité. C’est la première voiture qui sera conçue selon le rythme normal de développement et par toutes les nouvelles personnes en place."

"2020 a déjà commencé en fait, cela commence dès la fin des essais hivernaux. Quand on voit les forces et les faiblesses d’une monoplace, on sait déjà à peu près ce qui peut être corrigé en cours de saison et ce qui devra malheureusement attendre l’année suivante."

Seidl estime que McLaren a une bonne base pour poursuivre sa progression.

"C’est important parce que tout sera chamboulé pour 2021 et cela nécessitera plus de ressources. Pour la voiture de 2020 nous pourrons nous baser sur la MCL34, qui est une monoplace qui réagit bien aux développements que nous lui apportons. En ce sens elle est très saine. C’est beaucoup de positif et ça m’a bien aidé pour prendre mes fonctions dans un environnement apaisé."

"Il me reste encore à tout comprendre, cela ne fait qu’un peu plus d’un mois et demi que je suis là, mais ce que j’ai vu est rassurant pour la suite."

McLaren

expand_less