Formule 1

McLaren a rattrapé son retard grâce à l’aérodynamique

D’énormes progrès en une saison

Recherche

Par Olivier Ferret

17 décembre 2019 - 13:23
McLaren a rattrapé son retard grâce (...)

Avec le même moteur, le V6 Renault, McLaren a totalement changé de visage en l’espace d’une saison.

Entre 2018 et 2019, les gains ont été spectaculaires au point que Woking termine la meilleure des autres et devant Renault F1, l’équipe d’usine de son fournisseur de moteur.

Pour Lando Norris, l’arrivée d’un moteur hybride enfin au niveau à aider McLaren à progresser mais ce n’était pas la clé essentielle.

"J’ai beaucoup piloté la voiture de 2018 et c’est évident qu’il y a un secteur dans lequel nous avons rattrapé notre retard : l’aérodynamique. C’est aussi simple que ça : grâce à une meilleure aérodynamique, nous avons comblé l’écart avec les meilleurs, petit à petit," explique le jeune pilote britannique.

"Dans la formule actuelle de la F1, les appuis sont toujours la chose la plus importante. Entre l’an dernier et cette année, c’est là que nous avons enregistré nos plus gros gains."

McLaren a su bien interpréter le règlement modifié en 2019 au niveau de l’aileron avant selon Norris.

"Il fallait augmenter l’efficience. Ce n’est pas qu’une question d’appuis à préserver mais il fallait repenser toutes les caractéristiques de la voiture. Une F1 doit fonctionner dans différentes conditions, sur différents circuits. Ferrari en a été le parfait exemple cette année, avec une voiture trop typée ’circuits rapides’."

"Nous avons été forts dans tous les types de virages. Reste maintenant à améliorer l’opérationnel, les arrêts aux stands, mon propre pilotage et nous serons dans le coup à l’avenir si la voiture progresse encore en 2020."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less