Formule 1

Mazepin ‘s’excuse’ auprès de Schumacher, Steiner s’enferme dans le déni

Il considère qu’il s’agit d’une course positive pour Haas

Recherche

Par Alexandre C.

12 septembre 2021 - 18:20
Mazepin ‘s’excuse’ auprès de Schumacher,

A Monza, tout le monde ne parle que du crash entre Lewis Hamilton et Max Verstappen et cela fait un peu les affaires de Haas : car l’incident fratricide entre les deux rookies, Nikita Mazepin et Mick Schumacher, passera un peu en-dessous des radars.

Et pourtant c’est bien cet accident qu’on voyait venir qui s’est produit à Monza au virage 4. Un incident pour lequel Nikita Mazepin a été sanctionné par la FIA (5 secondes de pénalité et un point sur le permis). Le Russe, de manière anecdotique, n’a pas fini la course après l’incident.

Va-t-il s’excuser auprès de son coéquipier et de son équipe ? Oui !

« J’ai eu une défaillance d’unité de puissance d’après ce que je crois - nous avons juste perdu toute la puissance. Je pense que c’était dangereux pour l’unité de puissance de continuer et de la perdre complètement, donc l’équipe a dit d’arrêter la voiture immédiatement. »

« Avec Mick, il a freiné très tôt en entrant dans le virage 4 et j’ai juste mis mon nez là et évidemment il avait besoin de prendre le virage et de tourner, donc je suis désolé que ça soit arrivé. C’était ma faute, mais c’était un incident de course. Il était évident que je n’étais pas heureux et que c’est arrivé. Plus tard, j’ai eu un plat sur mon pneu et la moitié d’une ailette manquante, nous avons dû faire un arrêt et puis évidemment le moteur a dit au revoir. »

Mick Schumacher avait un meilleur rythme que son coéquipier et, du moins dans le communiqué officiel de Haas, n’envoie pas des Scuds pour le moment à son ami russe...

« Personnellement, j’ai trouvé que c’était une bonne course. Je pense que nous avons pris les bonnes décisions en termes de stratégie et la communication en course était très bonne. Il y avait beaucoup de choses qui se passaient devant et avec la voiture de sécurité, les choses sont devenues intéressantes. Nous avons eu un bon redémarrage cette fois et nous avons pu nous battre. Malheureusement, j’ai eu un peu de dégâts sur l’aileron avant, mais en général, nous pouvons être heureux de la façon dont nous avons géré la course aujourd’hui. »

Günther Steiner cessera-t-il sa communication douce et lénifiante envers ses pilotes, ou bien l’incident va-t-il le conduire à hausser le ton notamment contre le fautif du jour, Nikita Mazepin ?

Le directeur d’écurie estime de manière étonnante que Haas a en réalité fait... des progrès dans la gestion de ses pilotes. On aura tout vu !

« Une course assez excitante pour nous dans tous les aspects avec tout ce qui s’est passé. Évidemment, encore une fois nous avons eu un moment chaud entre les deux pilotes mais ils ont réglé le sujet. Ce qui a été dit a été dit et ils sont bons. Nous faisons des progrès de ce côté-là et j’espère que nous pourrons continuer comme ça. Je pense que nos deux pilotes ont appris des dernières courses, ils essaient maintenant d’aller de l’avant et de prendre en compte les suggestions que nous, en tant qu’équipe, leur donnons et nous espérons que cela se reproduira moins à l’avenir, même si c’est arrivé aujourd’hui. Si vous êtes clair à ce sujet, c’est bien, cela fait partie de l’apprentissage et heureusement la voiture n’a pas été gravement endommagée. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less