Formule 1

Mazepin perd son procès dans l’affaire de la vente de Force India à Stroll

Mais le Russe compte faire appel

Recherche

Par Olivier Ferret

16 décembre 2020 - 09:36
Mazepin perd son procès dans l’affaire

La Haute Cour de Londres a rejeté les allégations selon lesquelles la vente de Force India en 2018 à un consortium dirigé par Lawrence Stroll - père du pilote de F1 Lance Stroll - avait été mal gérée.

L’affaire a été intentée contre les administrateurs de la société, Geoffrey Rowley et Jason Baker de FRP Advisory, par Uralkali, le géant russe de la chimie dirigé par Dmitry Mazepin (photo), père du pilote de Formule 1 Haas pour 2021, Nikita Mazepin.

Uralkali faisait partie d’un certain nombre de candidats pour les actifs de Force India lors de sa mise en redressement judiciaire en juillet 2018. Le consortium de Lawrence Stroll a été annoncé comme le candidat gagnant le mois suivant et a rebaptisé l’équipe Racing Point.

Les administrateurs de FRP ont défendu leur processus de sélection, qui, selon Uralkali, était "défectueux, trompeur et négligent". Après avoir entendu l’affaire pendant sept jours entre le 10 et le 23 novembre, le juge Miles s’est prononcé en faveur des administrateurs, rejetant les demandes d’Uralkali contre Rowley et Baker.

Uralkali a déclaré en réponse qu’elle "avait l’intention de demander l’autorisation de faire appel de la décision".

"Bien qu’Uralkali soit déçu de la décision du tribunal de première instance, il est heureux que le procès ait confirmé un certain nombre de ses déclarations antérieures, y compris le fait que l’offre d’Uralkali pour les actifs de l’équipe de Formule 1 de Force India était supérieure à l’offre gagnante," déclare la société dans un communiqué.

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less