Formule 1

Mazepin ne pourra pas courir avec sa licence russe en F1

Le TAS a tranché sur les pilotes liés à la FIA

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 février 2021 - 09:43
Mazepin ne pourra pas courir avec (...)

Comme nous l’avions évoqué récemment, Nikita Mazepin ne pourra pas courir sous licence russe en Formule 1, et devra emprunter une licence neutre pour effectuer ses grands débuts dans la discipline.

En effet, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a décidé en décembre que les athlètes russes étaient interdits de compétition à la suite d’un scandale de dopage impliquant l’agence antidopage russe.

La FIA a confirmé que la décision du TAS s’applique bien sur les pilotes courant en F1, en Formule E, en WEC, en WRC ou encore en WRX et en karting. Les restrictions s’appliqueront pendant deux ans, à partir du 17 décembre 2020, soit jusqu’à la fin de la saison 2022.

C’est pour cela que Daniil Kvyat n’avait pas eu de problème à courir avec sa nationalité. Les pilotes concernés à partir de cette année, c’est-à-dire Mazepin en F1, et plusieurs pilotes dans d’autres disciplines, notamment en WEC, ne pourront pas utiliser le drapeau russe ou l’emblème du pays.

Ils pourront en revanche porter les couleurs du drapeau sur leur casque. Celui-ci ne pourra pas être représenté tel qu’il est, ni tel qu’il était dans d’anciennes versions. Les pilotes devront également choisir sous quelle bannière ils disputent les compétitions.

Ils pourront par exemple être "athlète neutre", et le terme "Russie" pourra être accolé, à condition qu’il ne soit pas plus gros que les deux autres mots sur la représentation visuelle de cette licence. Les mots "Russian" et "Russian Automobile Federation" sont interdits, mais pas l’acronyme RAF de ce dernier.

Les spectateurs auront le droit d’agiter le drapeau russe dans les tribunes, s’il y a un public, mais l’hymne ne pourra pas être joué sur les podiums, bien que dans le cas de Mazepin, il y ait peu de chance de l’y voir.

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less