Formule 1

Mazepin ironise sur sa manoeuvre contre Schumacher à Zandvoort

"Vous devez ralentir quand il y a un cône devant vous"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 septembre 2021 - 18:06
Mazepin ironise sur sa manoeuvre (...)

Nikita Mazepin ne veut pas changer de manière de se battre avec Mick Schumacher, en dépit des nombreux accidents évités de peu cette saison. Le pilote russe a tassé son équipier vers la voie des stands à Zandvoort et les échanges par presse interposée ont été tendus.

Il s’est entretenu avec son équipe mais ne veut rien en dire, si ce n’est que Günther Steiner lui a parlé et n’a pas semblé lui en tenir rigueur.

"Il l’a fait, et je ne suis pas dans son livre noir donc c’est une bonne chose. Je veux respecter la confidentialité de ces discussions. Les portes étaient fermées et je ne pense pas que ce serait confortable pour toutes les parties si c’était une discussion ouverte" indique Mazepin.

Il assure qu’il n’a reçu aucune consigne de la part de Haas lui demandant de changer son approche. En revanche, il estime que Schumacher a fait ce qui était logique en freinant pour éviter d’aller au contact avec l’intérieur de la piste, qu’il s’agisse du cône de la voie des stands ou du muret.

"Ils ne l’ont pas fait parce que nous avons estimé que je n’ai enfreint aucune règle ou violation des règlements sportifs et de course de la FIA. Par conséquent, nous allons travailler en tant qu’équipe pour essayer de résoudre ce problème."

"Mais peut-être que vous devez parfois ralentir quand vous voyez qu’il y a un cône devant vous au lieu d’endommager votre voiture" poursuit-il. Une réflexion qui étonne par sa brutalité, puisque les pilotes font normalement profil bas dans ce genre de situation, et face à ce type de reproches.

Pas de sanction de la FIA, pas de problème

Selon Mazepin, l’absence de sanction de la part de la FIA montre qu’il est dans son bon droit : "Évidemment, nous sommes des pilotes et je pense que c’est incorrect lorsque des pilotes se placent au-dessus des commissaires et disent ce qu’ils auraient dû faire."

"En ce qui me concerne, je respecte beaucoup les règles. Ce que les règles disent, c’est qu’à moins qu’une partie significative de la voiture qui vous suit soit côte à côte avec vous, vous n’êtes pas obligé de laisser une largeur de voiture."

"Et vous avez le droit de faire un mouvement vers la droite parce que vous êtes toujours devant et pouvez défendre votre position en toute sécurité. C’est le cas depuis de très nombreuses années, je le respecte et je vais continuer à le faire."

Ralf Schumacher a dit après Zandvoort que Mazepin n’avait pas sa place en F1 s’il ne pouvait pas rouler en toute sécurité. Ce dernier a répondu : "Je respecte évidemment les opinions, parce que tout le monde en a. Il semble qu’il protège manifestement sa famille, et que puis-je dire ? Si sa famille a besoin de protection, je suis plus qu’heureux d’écouter ces choses."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less