Formule 1

Mazepin explique pourquoi il était en larmes après les qualifs

Le pilote Haas F1 "traverse une période assez difficile"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 novembre 2021 - 13:34
Mazepin explique pourquoi il était (...)

Vendredi, Nikita Mazepin a ruiné son dernier tour de qualifications dans le dernier virage après avoir accéléré trop fort sur le vibreur en bas de la remontée vers la ligne droite des stands.

En interview quelques minutes plus tard, le pilote Haas F1 était au bord des larmes, et il est revenu sur ce difficile moment. Le Russe a reconnu vivre une saison difficile, et avoir eu des difficultés à contenir ses émotions.

"Je traverse une période assez difficile depuis quelques courses, non seulement à cause de l’équilibre de la voiture mais aussi à cause de certaines choses internes à l’équipe" a déclaré Mazepin.

"Cela rend les résultats plus importants. Et quand vous êtes si près de terminer ce que je pensais être un excellent tour, vu la voiture que nous avons actuellement, et que par votre propre faute vous poussez trop et perdez ce tour, ça fait mal."

Mazepin explique pourquoi il s’est laissé déborder par l’émotion ce vendredi : "Je travaille très dur avec différents spécialistes pour m’assurer que mes émotions se gèrent correctement dans la voiture."

"Mais quand vous n’avez que quatre minutes environ après être sorti de la voiture pour parler aux journalistes, qui vous posent des questions vous rappelant ces souvenirs et ce que vous auriez pu faire mieux, c’est juste triste."

"Il n’y a pas grand-chose d’autre que la course dans ma vie. En fait, il n’y a rien. Alors je me suis mis en danger pour ça et je suis contrarié, ce qui est naturel quand les choses ne se passent pas bien."

Des changements déstabilisants chez Haas F1

Mazepin a eu du mal à s’adapter à des changements qui ont eu lieu en interne, son ingénieur ayant pris un congé paternité. Il comprend que certains membres de son équipe privilégient l’aspect extérieur à la F1.

"Comme vous le savez, l’équipe est en train de se remanier, les gens vont et viennent depuis quelques courses et je sais que tous ceux qui sont autour de moi cette année n’ont pas l’intention de rester l’année prochaine."

"J’apprécie l’environnement dans lequel je suis, j’ai été entouré de personnes très honnêtes, mon ingénieur est parti la semaine dernière dans une autre équipe et il n’est malheureusement pas le seul. C’est un défi."

"On veut garder les bonnes personnes dans n’importe quelle industrie. Malheureusement, les relations personnelles ne sont pas quelque chose qui, dans ce sport, peut inciter les gens à rester. Ce sont les raisons financières la plupart du temps.

"Comme vous le savez, la vie continue, les gens ont des familles, le calendrier s’allonge. Les familles doivent passer en premier. Le sport est tout ce que je fais dans ma vie, mais je n’ai que 22 ans et je pense que si j’avais 10 ans de plus et des enfants, je prendrais les mêmes décisions qu’eux."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less