Mazepin a rejoint une association caritative après avoir appris de ses erreurs

Le Russe a ouvert les yeux quant à l’importance de son rôle

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 février 2022 - 15:36
Mazepin a rejoint une association (...)

Avant de faire ses débuts en Formule 1 en 2021, Nikita Mazepin avait choqué le monde du sport automobile lorsque une vidéo parue sur les réseaux sociaux le montraient en train de toucher une jeune femme visiblement non consentante en 2020.

Le Russe commençait ainsi sa carrière en F1 avec une très mauvaise réputation dans le paddock et auprès de la communauté des fans, mais cet incident lui a vraisemblablement ouvert les yeux.

Mazepin est désormais engagé auprès de Podarok Angelou Fondation, une organisation caritative qui s’occupe d’enfants atteints de paralysie cérébrale. L’année dernière lors de son Grand Prix à domicile à Sotchi, le pilote Haas avait d’ailleurs accueilli un de ces enfants, Makar, atteint de la maladie (photo).

Si le Russe a pris conscience de l’importance de sa notoriété pour défendre de telles causes et qu’il espère aider l’association à doubler le total de dons reçus ce mois-ci, il admet regretter avoir fait cette erreur personnelle pour en arriver à cette conclusion.

"D’une manière très rude, ça m’a certainement permis de prendre conscience et de vouloir en faire plus dans tous ces domaines que je ne considérais pas auparavant," a déclaré Mazepin.

"Parce que pour moi, la course automobile se résumait à travailler avec l’équipe, faire les meilleurs temps au tour et obtenir les meilleurs réglages."

"Je n’avais jamais mis la tête dehors et j’ai maintenant rejoint cette fondation caritative et passé du temps avec Makar à Sotchi. Je ne me serais probablement jamais intéressé à tout ça car ma grande priorité était d’arriver en Formule 1 et d’y rester."

"J’avais peur de perdre mon énergie et ma concentration pour ce qui peut être remis à plus tard, mais je me suis rendu compte que le meilleur moment pour agir c’est maintenant. Nous avons vu l’année dernière des choses qui n’ont aucun lien avec le sport automobile et il s’agit d’essayer de rendre le monde meilleur, rien n’arrive par hasard."

"Ca me déprime toujours de penser que je n’aurais probablement pas rencontré Makar si je n’avais pas pris une leçon de la sorte, et voir son sourire m’a confirmé qu’il fallait que ça arrive dans ma vie. Il s’agit maintenant de faire le maximum et de rendre le monde meilleur, en espérant que les gens ne fassent pas la même erreur que moi pour apprendre."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos