Formule 1

Verstappen plaisante sur son burnout réprimandé par la FIA

Alonso soutient sa position, Latifi s’est méfié

Recherche

Par Olivier Ferret

1er juillet 2021 - 16:59
Verstappen plaisante sur son burnout

Max Verstappen assure qu’il a pris soin de s’assurer qu’il ne mettait en danger la sécurité de personne avec sa célébration sous forme de burnout après l’arrivée du Grand Prix de Styrie.

Le pilote Red Bull s’est brièvement arrêté devant les membres de son équipe après avoir remporté la course le week-end dernier et a fait longuement patiner ses roues arrière en repartant. Le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, a déclaré que cela ne serait pas toléré à l’avenir car considéré comme un risque potentiel pour la sécurité.

Aujourd’hui, interrogé sur cette réaction de la FIA, Verstappen a plaisanté en disant qu’il "essayerait de faire un donut la prochaine fois".

S’il se conformera bien à la FIA à l’avenir, il pense qu’il a agi en toute sécurité toutefois.

"Je comprends bien sûr la sécurité, mais j’ai regardé dans mon rétroviseur, je suis allé complètement à droite, j’y suis allé doucement, tout le monde était à gauche. J’ai fait un burnout. D’accord, si ce n’est pas autorisé, je ne le ferai plus. Sur le moment, je pensais que c’était vraiment drôle et sûr, mais bien sûr, je comprends qu’ils ne veulent pas que cela se reproduise, ça me va."

Lorsqu’on lui a demandé si une approche plus ouverte était nécessaire, Verstappen a plaisanté : "Oui, un saut à l’élastique, un combat en cage, des backflips avec la voiture."

"La FIA aimerait ça ? Peut-être que nous pouvons l’améliorer. Peut-être que nous obtiendrons aussi des points bonus, ce serait formidable !"

Alonso soutient la célébration de Verstappen

Le double champion du monde Fernando Alonso était l’un des nombreux pilotes qui ont soutenu la célébration de Verstappen, appelant la FIA à se concentrer sur les décisions "plus importantes".

"Ce burnout, je pense que c’était agréable à regarder. Même les donuts, à Abu Dhabi, je pense que les fans aiment ça et vous voyez beaucoup de vidéos de ces moments sur les réseaux sociaux et ainsi de suite."

"Je pense que la FIA devrait contrôler davantage les limites de la piste. Le week-end dernier J’étais le seul à entrer dans le premier virage au départ et les deux voitures que j’ai dépassées ont raté le premier virage et sont sorties devant moi. Aucun avertissement à ce sujet, mais il y en a eu pour le burnout."

Latifi n’est pas du même avis !

Nicholas Latifi, qui a heurté une voiture à l’arrêt près de la ligne de départ sur le même circuit il y a six ans, a été le premier pilote à arriver sur Verstappen et il n’a pas été impressionné...

Latifi était sorti indemne de son énorme accident en 2015 avec Roberto Merhi en Formula Renault 3.5.

"Quand j’arrivais sur la ligne d’arrivée, j’ai vu Max aller à l’intérieur pour célébrer avec l’équipe comme le font la plupart des pilotes. Alors j’ai fait juste en sorte de rester le plus à gauche possible. Je me méfie maintenant. Je suppose qu’en général, ce n’est probablement pas la meilleure chose de vraiment ralentir autant."

"Évidemment, dans la situation de Verstappen, il n’y avait aucune voiture directement derrière lui qui courait et ce n’était évidemment pas la situation de 2015. Je courais avec une autre voiture assez proche et en conséquence, j’avais en quelque sorte mon l’œil dans les rétroviseurs et je ne m’attendais pas à ce qu’une voiture soit arrêtée juste devant moi sur la grille."

"Alors évidemment, cela peut très mal finir, comme nous l’avons vu en 2015. Je pense que cela doit juste être un compromis dans ce sens."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less