Formule 1

Massa révèle qu’il aurait pu quitter Ferrari pour McLaren F1 en 2010

Mais il a préféré rester au sein de la Scuderia

Recherche

Par A. Combralier

16 mai 2020 - 13:14
Massa révèle qu’il aurait pu quitter (...)

Alors que le marché des transferts en pleine ébullition concerne au premier chef McLaren F1, Felipe Massa a profité de cette actualité chargée pour faire une révélation sur le mercato 2009-2010, toujours au sujet de l’équipe de Woking.

Fin 2008, le Brésilien, chez Ferrari, avait raté, d’extrême justesse, le titre mondial, lors d’un Grand Prix du Brésil dans les mémoires. Sur une excellente dynamique avec Ferrari, le Pauliste comptait alors ressaisir sa chance en 2009. On sait finalement ce qu’il advint : la Ferrari fut peu compétitive, et Felipe Massa fut gravement accidenté au Hungaroring en qualifications.

Après cette période complexe, Felipe Massa aurait pu choisir de partir de Ferrari pour découvrir l’environnement de McLaren, car une proposition lui avait été transmise en ce sens. Il préféra rester chez Ferrari, mais passa plusieurs saisons en subissant la loi de Fernando Alonso.

« Il aurait été sympathique de conduire pour cette équipe » confie Felipe Massa.

« Mais quand j’ai parlé avec McLaren, j’étais vraiment dans une bonne période avec Ferrari. »

« McLaren est une grande équipe, surtout à cette époque. Ils reviennent aussi à une meilleure situation maintenant. »

« McLaren est toujours une équipe qui a été très populaire au Brésil, si vous comprenez et vous vous souvenez ce que [Ayrton] Senna a fait avec cette écurie. Donc, c’est sûr que j’aurais conduit pour McLaren. »

« Quelque chose que je n’ai jamais dit, j’ai eu une réunion avec Martin Whitmarsh après la saison 2008, en 2009, au Grand Prix de Monaco. Il était intéressé pour me faire courir chez McLaren pour 2010. « 

« Mais j’étais tellement dans une bonne situation avec Ferrari et les choses n’ont pas vraiment avancé. »

C’est finalement Jenson Button, et non Felipe Massa, qui fut choisi par McLaren pour faire équipe avec Lewis Hamilton.

En tout état de cause, l’avenir de Felipe Massa ne fut peut-être pas décidé à ce Grand Prix de Monaco 2009, mais au Brésil 2008, lorsqu’il perdit le titre de très peu, avec ce fameux dépassement dans les derniers virages de Timo Glock par Lewis Hamilton. Aujourd’hui, Felipe Massa revient sur cet épisode douloureux.

« C’est une émotion incroyable, quand vous êtes dans le dernier tour et que vous savez que la victoire est à vous. Et vous savez qu’à ce moment-là, vous pourriez gagner le championnat, chez vous. Cela n’arrive peut-être jamais en F1. »

« Imaginez qu’un Brésilien gagne le championnat à domicile en faisant une course incroyable. Je ne peux même pas imaginer ce que je ressentirais. »

« C’est Rob [Smedley, l’ingénieur de course de Massa] qui m’a dit que malheureusement Lewis a dépassé Glock à la toute fin. »

« Je commençais à pleurer mais je pensais aussi que nous avions fait de notre mieux - nous nous sommes battus jusqu’au bout en étant dans une situation incroyable. »

Felipe Massa aurait pu aussi remporter le titre si le Crashgate n’avait pas éclaté plus tôt dans l’année, à Singapour. Car avant l’entrée en piste de la voiture de sécurité suite au crash volontaire de la Renault de Piquet Jr, la Ferrari était en tête.

« C’est douloureux » confie Massa en pensant à cet évènement, qu’il qualifie sans trop s’étendre de « non-sportif. » Avec des si…

McLaren

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less