Formule 1

Masi : Une ’répression plus importante’ avait été décidée pour les drapeaux bleus

C’est pour cela que Pérez et Kvyat ont été pénalisés

Recherche

Par Olivier Ferret

17 août 2020 - 11:25
Masi : Une ’répression plus importante’

Sergio Pérez et Daniil Kvyat ont été pénalisés pour ne pas avoir respecté les drapeaux bleus lors du Grand Prix d’Espagne, le Mexicain s’énervant à la radio de sa pénalité. Contrairement à ce qui a été montré lors de la diffusion, le pilote Racing Point a passé plus de la moitié d’un tour avec la Mercedes de Lewis Hamilton derrière lui.

Le directeur de course, Michael Masi, a expliqué que le pilote a "mis trop longtemps à répondre" aux consignes visant à laisser passer la Mercedes, alors que Kvyat s’est rendu coupable de la même chose.

"C’était une chose que nous avions discutée lors du briefing des pilotes après la première course en Autriche" explique le directeur de course. "Au briefing du Grand Prix de Styrie, il a été discuté qu’il y aurait une répression plus importante sur les drapeaux bleus cette année."

"C’est le premier endroit que nous avons vu avec deux voitures en particulier, et les deux ont été pénalisées. Le règlement dit qu’ils doivent laisser rapidement passer l’autre voiture à la première occasion. Il y a un niveau de marge pour accepter des choses raisonnables, mais les deux étaient clairement excessifs et je l’ai transmis aux commissaires."

Malgré les critiques de Pérez, Masi confirme que les directeurs d’équipe ont apprécié le durcissement des sanctions : "Dans la voie des stands, un grand nombre de team managers m’ont appelé et m’ont dit qu’ils étaient heureux de voir les gens pénalisés pour ne pas avoir obéi aux drapeaux bleus."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less