Formule 1

Masi se veut confiant pour la construction du circuit de Djeddah

Le Grand Prix d’Arabie saoudite de F1 aura bien lieu selon lui

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 novembre 2021 - 14:50
Masi se veut confiant pour la (...)

La construction du circuit de Djeddah inquiète de plus en plus, alors que le Grand Prix d’Arabie saoudite aura lieu dans moins de quatre semaines. Michael Masi, le directeur de course de la FIA et de la F1, se veut rassurant après avoir visité le circuit.

"J’y étais il y a deux semaines, et il s’y passe beaucoup de choses" a déclaré Masi. "Il y a beaucoup de travail effectué là-bas. Mais la FIA et la F1 reçoivent des mises à jour quotidiennes pour savoir où en sont les choses. Et ça progresse très, très vite."

"Oui, il y a beaucoup à faire. Je ne peux pas le nier, c’est vrai. Je pense que chacun reconnaîtra qu’il reste beaucoup à faire. Mais je suis confiant quant au fait que la course puisse se dérouler."

Masi compare la construction du circuit de Djeddah à celle des circuits de Yeongam, en Corée du Sud, et de Buddh en Inde. Les deux avaient été terminés au dernier moment, en particulier Yeongam, puisque les vibreurs avaient été posés le jeudi, pendant que les pilotes reconnaissaient la piste à pied avec l’aide de l’armée.

"Ces deux ont pu se dérouler, il n’y avait pas eu de problème, et je suis confiant quant au fait que ce sera exactement la même chose en Arabie saoudite" poursuit l’Australien, assurant n’avoir "aucune inquiétude" pour les "choses critiques" concernant la piste et sa sécurité.

"Ils vont respecter toutes les demandes sur le plan de la sécurité. Je suis très confiant à ce sujet. Je suis aussi très confiant quant au fait qu’on ne craindra pas que le circuit ne satisfasse pas à ces obligations."

De gros moyens pour un travail "de première classe"

Le paddock est pour l’instant un bâtiment encore non terminé, tandis que l’asphalte est à peine posé sur certaines parties du circuit. Le système d’éclairage pour la course de nuit est posé, contrairement aux murs sur une bonne partie du tracé.

Masi est heureux des moyens mis en œuvre pour y parvenir, notamment du côté de l’entreprise de Hermann Tilke, qui a débauché un grand nombre de ses chefs de projet pour superviser cette rapide construction.

"Tous ceux que nous pouvons utiliser habituellement sont présents là-bas pour faire un travail fantastique. Il y a des zones qui sont entièrement terminées. La qualité du travail est fantastique, c’est de la première classe. Ils vont finir, je suis confiant."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less