Masi mérite une chance de rester en F1 selon Ricciardo

L’Australien prend la défense de son compatriote

Recherche

Par Franck Drui

12 février 2022 - 08:37
Masi mérite une chance de rester en (...)

Lors de la présentation de la McLaren MCL36 hier soir, Daniel Ricciardo a pris position sur le sujet chaud de l’intersaison, la controverse d’Abu Dhabi et la place de Michael Masi en tant que directeur de course qui est jeu.

L’Australien pense que son compatriote devrait avoir la possibilité de rester à son poste s’il souhaitait continuer à l’occuper.

"Je n’aime pas parler au nom des gens, mais en fin de compte, si Michael veut rester, alors il devrait rester. Je ne pense pas qu’un événement devrait décider de tout, si vous voyez ce que je veux dire. Le tribunal public est toujours cruel. Il mérite une chance de rester."

"Je dois vous dire que lorsque je suis rentré chez moi pour Noël, inévitablement les amis, la famille étaient tous éberlués par cette dernière course et le sentiment était certainement mitigé. Ils m’ont posé des questions parce que j’étais juste derrière Lewis Hamilton et Max Verstappen."

"J’avais le siège du premier rang - et pour une raison quelconque, quand la voiture de sécurité est intervenue, ils m’ont laissé juste derrière eux. J’ai trouvé ça fou que ça se joue comme ça dans le dernier tour. J’ai vu à la télévision la finale de 2008, avec Felipe Massa et Lewis et je me disais alors ’ça n’arrivera plus jamais’. De toute évidence, j’avais tort."

La conclusion de la saison a suscité de nombreuses critiques. La FIA étudie si des changements doivent être apportés à la direction de course suite à la controverse, alors que beaucoup de fans restent frustrés, certains menaçant de ne plus suivre la F1.

"Je pense que c’était un moment dans l’histoire de la F1. Et bien sûr, tout le monde n’apprécie pas ce moment. Mais je pense que les amoureux de ce sport seront toujours là et probablement curieux de voir ce qui se passera en 2022."

Toto Wolff et Christian Horner ont tous deux eu des interventions passionnées à la radio au fur et à mesure que se déroulaient les événements à Abu Dhabi. Le directeur général de la F1, Ross Brawn, a appelé à l’interdiction pour les chefs d’équipe de contacter directement le directeur de course. Et Peter Bayer a indiqué que cela sera mis en œuvre pour 2022.

"Je sens qu’il y a trop de pression sur Michael et les commissaires pour être honnête," pense Ricciardo.

"Le sport a beaucoup plus d’exposition maintenant, ce qui est excellent pour certaines choses, mais cela met aussi probablement d’autres éléments sous pression qui ne demandent probablement pas cette pression ou qui n’y sont pas habitués. Ce n’est pas habituel pour un directeur de course ou des stewards d’être dans les médias."

"Cela a trop mis en évidence certaines choses, mais c’était déjà un peu intense avec des décisions contestées toute l’année. Tout le monde devrait probablement prendre du recul, nous sommes tous assignés à des rôles, cette personne est là pour une raison."

"Quant à la radio, il y avait beaucoup d’interférences sur la ligne, ce qui, je pense, a probablement rendu les choses plus compliquées qu’elles n’auraient dû l’être. Moins d’interférences, moins de pression, ce sera une bonne chose."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos