Formule 1

Masi, le successeur de Whiting, satisfait pleinement les écuries jusqu’à présent

Un bon premier bilan

Recherche

Par A. Combralier

8 septembre 2019 - 12:52
Masi, le successeur de Whiting, (...)

Après le décès subit de Charlie Whiting lors de l’ouverture de la saison, en Australie, c’est Michael Masi qui a été désigné par la FIA pour devenir le nouveau directeur de course de la FIA.

Masi a-t-il pris ses marques ? Donne-t-il satisfaction aux directeurs d’écurie, notamment du point de vue sécuritaire ? Après le décès d’Anthoine Hubert à Spa, et l’accident spectaculaire d’Alex Peroni en F3, lié à la présence d’un vibreur-saucisse inutile selon les pilotes, les controverses n’ont hélas pas manqué, ces derniers temps, sur ce plan sécuritaire.

« Michael fait du très bon boulot depuis l’Australie » tempère pour sa part Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, qui ne veut être à l’origine d’aucune polémique.

« Lors des premières courses, je ne pense pas qu’il y ait eu de grosses erreurs, ou même d’erreur, de commises du point de vue du directeur de course. Et ça n’a pas été facile, pour lui, depuis l’Australie. Parce qu’il a été promu dans son rôle sans avoir trop reçu de conseils auparavant. Mais depuis lors, il fait du très bon boulot, je suis vraiment heureux. »

Franz Tost, pour Toro Rosso, estime aussi que Masi réalise un « travail fantastique. »

« Ce n’était pas facile pour lui, parce qu’il a dû franchir de grosses étapes, et il y est parvenu. Il fait le meilleur travail possible à son poste jusqu’à présent. Je ne dirais pas qu’il ait pris une fois une mauvaise décision. Nous sommes assez heureux de lui. »

Claire Williams se dit également « d’accord » avec ses deux homologues sur ce sujet.

Mario Isola, le responsable de Pirelli pour la F1, a un éclairage complémentaire intéressant à apporter sur ce même dossier.

« Notre positionnement est peut-être légèrement différent de celui des équipes. Nous travaillons avec la FIA, chaque jour, sur beaucoup de sujets. Il est difficile de remplacer Charlie Whiting, et Michael a probablement un rôle légèrement différent par rapport à Charlie – Charlie était un peu partout. Il n’était pas notre unique point de référence, mais chaque fois que nous avions besoin de quelque chose, nous allions le voir. Et maintenant, la FIA a une organisation légèrement différente, donc nous avons différentes personnes de référence. Mais je crois que Michael réalise un excellent travail. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less