Formule 1

Masi : La pénalité de Hamilton est ’obligatoire’ dans le règlement

Et les directeurs d’équipe le savent

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 septembre 2020 - 09:26
Masi : La pénalité de Hamilton est (...)

Lewis Hamilton a jugé sa pénalité sévère à Monza, après avoir reçu un stop and go de 10 secondes pour être allé aux stands alors que la voie était fermée. Une sanction qui a également été appliquée à Antonio Giovinazzi pour les mêmes raisons. Michael Masi, le directeur de course, précise que cette sanction est prévue pour un tel cas.

"Dans le règlement sportif, et c’était détaillé dans la décision des commissaires pour la faute de Lewis et la faute d’Antonio, il est clair que la pénalité sous l’Article 38.3d sera imposée à n’importe quel pilote qui, selon les commissaires, est entré pour n’importe quelle raison pendant qu’elle était fermée" explique Masi.

"La partie simple est qu’il n’y a pas de flexibilité pour cela, les commissaires ont des pénalités obligatoires à appliquer. Toutes les pénalités obligatoires dans le règlement ont été revues une par une l’an dernier avec tous les directeurs sportifs d’équipe, pour voir ce qui était jugé collectivement comme à changer, contre ce qui devait rester. Toutes les équipes sont familières avec les pénalités obligatoires au sein du règlement."

L’autre débat de l’après-course a été la possibilité pour Lance Stroll de changer ses pneus pendant l’interruption de course, ce qui a permis au Canadien de ne pas faire d’arrêt pendant la course et d’aller chercher la troisième place. La règle avait déjà été critiquée à Melbourne en 2016 et à Monaco en 2011, et l’est encore aujourd’hui.

Masi comprend l’agacement face à ce point de règlement et promet qu’il sera étudié après la fin de saison : "De mon point de vue, et de ce que je comprends, les règles de suspension de course sont comme cela depuis un long moment. Heureusement, ce n’est pas quelque chose qui se produit souvent."

"S’il y a des éléments du règlement qui doivent être revus, nous les étudierons dans un groupe de travail sportif, avec tous les directeurs sportifs d’équipe, et si quelque chose est nécessaire, on fera la procédure requise. Rien ne changera pour le reste de 2020 mais nous aurons une discussion sur ce qui se produira dans le futur, apprendre de cela et voir si l’on peut améliorer les choses."

FIA

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less